Les aventures d’Arthur, Odile et Franz par Romuald Roudier Theron — Scénario d’été

Exposition

Graphisme, nouveaux médias, performance, techniques mixtes

Les aventures d’Arthur, Odile et Franz par Romuald Roudier Theron
Scénario d’été

Passé : 27 avril → 21 juillet 2013

Cette exposition, initiée par l’équipe de la revue Contraintes, prend la forme d’un cabinet de lecture où les semaines font 8 jours et les journées 21 heures.

Une histoire commence ici : Une jeune fille romantique. Deux garçons. Des journées de 21 heures et des semaines de 8 jours. Une course effrénée dans les salles glissantes d’un musée, une minute de silence et la possibilité d’un rayon de soleil.

Les Aventures d’Arthur, Odile et Franz prolonge ainsi les recherches menées dans le premier numéro de Contraintes et installe un dispositif de lecture qui revêt les attributs d’une salle d’attente.

Dans le vestibule, des œuvres contiennent leur condition de visibilité dépendant essentiellement d’un agenda fixé par l’artiste ou de conditions météorologiques. Placé sous le signe de la non-disponibilité, il est alors possible que l’événement se produise comme il est tout aussi probable que l’événement ne se produise pas.

Le protocole temporel de Fiete Stolte, appliqué à l’ensemble de l’exposition, inscrit le projet dans un temps étranger en marge de toute logique de productivité — où les journées font 21 heures et les semaines 8 jours — évacuant d’emblée « l’illusion d’un temps immobile, comme posé sur un socle » (Brian O’Doherty). Que l’activation des pièces soit furtive ou inscrite dans une période longue durée, l’horloge de Fiete Stolte n’est pas sans conséquence sur le calendrier de l’exposition. Le spectateur, dont l’arrivée peut se produire après la trouvaille (l’activation d’une pièce) saura—t-il un jour qui est Godot ? « Mais que faire alors devant ce temps qui s’éternise ? » demande Odile.

Aux aguets, le spectateur guette le moindre signe. L’événement est furtif, la rencontre avec l’œuvre hypothétique. S’ouvre alors sur une zone instable, fugitive où le réel s’appréhende en terme de possibilités. « Dans l’attente, je suis prêt à voir tout advenir » disait Henri Bergson dans L’intuition de l’instant. Peut-être alors ferons-nous l’expérience d’un temps à soi, d’un temps pour soi, une occasion de freiner la course de trois protagonistes ou bien trouer à notre tour l’espace culturel du musée en moins de neuf minutes et quarante-cinq secondes ?

Avec le soutien du Conseil régional d’Île-de-France et du Centre national des arts plastiques.

Romuald Roudier Theron, mars 2013
78 Yvelines Zoom in 78 Yvelines Zoom out

Ile des impressionnistes
2, rue du bac

78400 Chatou

T. 01 39 52 45 35

www.cneai.com

Horaires

Du mercredi au dimanche de 13h à 18h
Et sur rendez-vous

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Yann Sérandour
  • Åbäke
  • Juliette Blightman
  • Fiete Stolte
  • Romuald Roudier Theron
  • Clémentine Berry
  • Fanny Lebras