Les Femmes s’en Mêlent revisited — Facts and Fantaisies

Exposition

Peinture, photographie, son - musique, vidéo

Les Femmes s’en Mêlent revisited
Facts and Fantaisies

Passé : 1 → 25 février 2017

Trente-quatre Au nom de valeurs qui enferment plus qu'elles ne défendent, une lourde lame de fond laisse tonner des paroles qui attaquent directement la liberté sexuelle et la liberté des corps.

En février 2017, le festival Les Femmes s’en Mêlent (LFSM) et la galerie Les filles du calvaire (LFDC) ont décidé de fêter ensemble leurs 20 ans. Ces deux institutions parisiennes défendent et développent chacune à leur manière une idée singulière et finalement assez similaire de l’expression artistique au féminin. C’est donc tout naturellement que la galerie accueille une exposition sur l’histoire du festival et plus largement sur l’iconographie féminine dans l’univers musical.

Sarah%20bastin,%20robi,%20lfsm%202015 medium
Sarah Bastin, Robi, (LFSM), 2015 Photographie Courtesy of the artist & Galerie Les Filles du Calvaire, Paris

Nous avons tous en tête les héroïnes féminines rock des années 70 et début 80 telles que Patti Smith, Blondie, Kate Bush et leurs versants plus underground qu’étaient les Slits, Siouxsie, Poly Styrene de X-Ray Spex ou Nina Hagen, cristallisant toutes un imaginaire singulier et radical ayant trouvé des héritières dans une multitude de figures féminines actuelles, la plupart présentées au festival LFSM.

C’est par des documents sonores et visuels que nous re-visiterons vingt ans de festival, tout en étant accompagné d’œuvres contemporaines et d’archives vintage pour témoigner de son histoire et de tout ce qui l’a nourri. L ‘exposition sera composée de photographies de concert, de portraits d’artistes (Evelyne Coutas, Sarah Bastin, Florie Berger) (Renaud Montfourny, Cécil Mathieu, Vincent Ferrané), de peintures et de dessins (Radenko Milak, Ditte Ejlerskov, (LUZ), d’œuvres empreintes d’attitudes « rock » (SMITH, Karen Knorr & Olivier Richon, Charlotte Beaudry), d’extraits de textes (Virginie Despentes, Maylis de Kerangas), d’affiches (Hélène Builly, Mylène Lestradic…), d’articles, de couvertures de magazine et de vinyls rares.

Entre fantasme et réalité, l’exposition sera donc l’occasion de parcourir une imagerie pop et féminine à travers le regard des Femmes s’en Mêlent où icônes rock et anonymes se côtoient pour dessiner ensemble une histoire visuelle subjective et sémillante de la scène musicale féminine.

Radenko%20milak,%20grace%20jones,%2050x36,%20aquarelle,%202016 medium
Radenko Milak, Grace Jones, 2016 Aquarelle — 50 × 36 cm Courtesy of Galerie Les filles du calvaire, Galerie Priska Pasquer & l’Agence à Paris

L’exposition sera accompagnée de soirées de projections de films. Le Festival musical Les Femmes s’en mêlent se tiendra à Paris du 27 au 31 mars et en Province du 23 mars au 01 avril..

Commissariat : Stéphane Amiel (directeur et programmateur du Festival Les femmes s’en Mêlent) & Marie Magnier (directrice adjointe de la galerie Les filles du calvaire)

  • Vernissage Mardi 31 janvier 18:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

17, rue des Filles-du-calvaire

75003 Paris

T. 01 42 74 47 05 — F. 01 42 74 47 06

www.fillesducalvaire.com

Filles du Calvaire

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 18h30

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Dorothée Smith
  • Charlotte Beaudry
  • Renaud Monfourny
  • Radenko Milak
  • Sarah Bastin
  • Florie Berger
  • Evelyne Coutas
  • Ditte Ejlerskov
  • Karen Knorr & Olivier Richon
  • Philippe Levy
Et 3 autres…