Les Limbes — par Caterina Riva, curatrice en résidence

Exposition

Film, installations, peinture, photographie...

Les Limbes
par Caterina Riva, curatrice en résidence

Passé : 21 mai → 16 juillet 2016

“Lorsque je suis revenue en Italie après avoir vécu et travaillé trois ans en Nouvelle-Zélande, j’ai découvert par hasard un livre de l’écrivain français Michel Tournier : Vendredi ou les limbes du Pacifique publié en 1967. L’auteur inverse l’histoire de Robinson Crusoé en situant le récit sur l’île de Speranza et en portant son attention sur le personnage de Vendredi. Cela a été mon point de départ pour cette proposition d’exposition à La Galerie, après mon retour en Europe. Deux ans se sont maintenant écoulés et Tournier est mort en ce début d’année. Pendant tout ce temps, j’ai tenté de ne pas perdre le regard que j’ai pu développer lors de mon expérience des antipodes et surtout, de l’appliquer à mon quotidien de retour sur le continent. J’aimerais conserver ce renversement de perspective tout en le prolongeant par les points de vue et positions d’autres personnes, pour ensuite m’en servir comme outil d’analyse du monde.

“Limbes” en français suggèrent les frontières, les marges, à la fois au sens géographique mais aussi psychologique ; un entre-deux, peut-être un lieu — réel comme imaginaire — où la réflexion est possible et l’altérité est précieuse. À travers les narrations variées des cinq artistes invité-e-s à participer à l’exposition, “Les Limbes” articule dans l’espace, le temps et les médiums artistiques, ces multiples trajectoires vers la création d’espaces de liberté singuliers et pluriels.

Renato Leotta s’est temporairement installé sur une île de la côte ouest de la Sicile puis à Lisbonne où il a recherché différents rythmes et rituels pour son nouvel ensemble d’œuvres. La mer, la plage, les marées ou encore le vent ont constitué son atelier et ont joué un rôle essentiel dans sa pratique, qui consiste à trouver des façons viables d’user d’éléments naturels.

Alicia Frankovich a expérimenté les potentialités des corps dans l’espace en s’intéressant aux gestes, comportements, réactions et leurs conséquences sociales et politiques. On devine dans l’ensemble de ses sculptures, dessins et chorégraphies son passé d’athlète, sa vie entre l’Europe et l’hémisphère sud et sa quête pour une condition post-humaine où la diversité et la joie prospéreraient.

Dans son atelier à Vienne, Flora Hauser a travaillé à de nouveaux dessins et peintures, renversant la hiérarchie des échelles qui leur sont habituellement attribuées.

Formes quadrillées et lignes minuscules constituent la syntaxe de son langage esthétique qui demande une observation rapprochée. Ces systèmes sont le résultat d’une approche du support et de son contenu plus analytique qu’instinctive.

Dans son nouveau film Shoulder Blades [Omoplates], Felix Melia juxtapose la matière de la langue, improvisée ou récitée à partir de textes écrits par l’artiste, avec des images de doux échanges de mouvements et de postures entre un homme et une femme confinés dans un espace intérieur. Comment trouver des espaces de liberté dans la ville, d’intimité dans nos relations ? Comment réussir à être soi-même plutôt que de réaliser un comportement dicté par différentes normes sociales, commerciales et de communication ?

Les vidéos et sous-titres de Tahi Moore posent des questions philosophiques évasives. Entre instructions mal comprises et lutte pour une vie meilleure, les phrases en anglais et en français appuient sur l’ambiguïté d’être sur une île, dérivée de lectures et essais que l’artiste a composé à partir de la littérature, la sociologie ou encore Internet.

Caterina Riva
  • Vernissage Vendredi 20 mai à 18:00
  • Visite de l’exposition Les Limbes avec Caterina Riva, curatrice en résidence Visite Vendredi 3 juin 19:00 → 20:30
  • Les Lignes d’erre#2 entre La Galerie et Synesthésie — en compagnie de Violaine Lochu et d’artistes invités Evénement Samedi 11 juin 14:30 → 18:00

    Voyages en car sur chemins de traverse pour citadins curieux, les lignes d’erre vous proposent de parcourir un territoire chargé d’histoires personnelles ou collectives entre La Galerie à Noisy-le-Sec et Synesthésie à Saint-Denis.
    Départ à 14h30, place de la Nation
    Gratuit sur inscription : resa@khiasma.net

93 Seine-St-Denis Zoom in 93 Seine-St-Denis Zoom out

1 rue Jean-Jaurès


93130 Noisy-le-Sec

T. 01 49 42 67 17

www.lagalerie-cac-noisylesec.fr/

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 18h
Les samedis de 14h à 19h

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Renato Leotta
  • Alicia Frankovich
  • Flora Hauser
  • Felix Melia
  • Tahi Moore