Lewis Baltz — Common objects

Exposition

Film, photographie

Lewis Baltz
Common objects

Passé : 23 mai → 24 août 2014

« Je me suis toujours concentré sur les phénomènes à la marge, ces zones presque invisibles, transparentes, que l’on ne qualifie pas de “paysage”. Tout ce qui est occulté par convention ou habitude, le presque obscène. »

Lewis Baltz

Le BAL présente une exposition d’envergure consacrée au photographe américain Lewis Baltz. L’exposition revient sur ses séries les plus remarquables de The Prototype Works (1967-1976) à Ronde de nuit (1992-1995) et interroge pour la première fois, sur proposition de Lewis Baltz, l’influence du cinéma notamment européen (Godard, Antonioni), sur la formation de son œuvre.

« Depuis les débuts de sa carrière artistique, à la fin des années soixante, Lewis Baltz explore la relation difficile entre vision et savoir. À quoi ressemblent le monde et les images qu’il produit ? Ces apparences, qu’ont-elles à nous dire ? Ce qui importe vraiment, peut-on le représenter visuellement ? Et, dans notre monde moderne, quelle est la relation entre le beau, le laid et le vrai ?

« Lewis Baltz n’a jamais appartenu à un mouvement particulier, même si sa place unique dans l’art et la photographie laisse apparaître de multiples affinités : ses interrogations des limites de la photographie en tant que document font sans nul doute écho à celles de nombreux artistes conceptuels de la première heure ; son intérêt pour le développement de l’architecture industrielle modulaire peut être envisagé à la lumière de la sculpture minimaliste ; son exploration des espaces marginaux ou relégués apparente son œuvre au land art ; son penchant pour les formes américaines vernaculaires se retrouve dans le pop art ; son inquiétude devant un territoire et une architecture façonnés par les forces économiques dominantes rejoint l’évolution de la photographie documentaire, désormais attachée à fixer moins les événements eux-mêmes que leurs effets ou leurs traces ; enfin, la fusion de différents registres et genres de l’imagerie, caractéristique du travail récent de Baltz, offre de nombreux points communs avec l’intérêt des postmodernes pour le montage, le collage et l’appropriation.

Les publications sur et de Baltz comportent de nombreuses références à la littérature, la philosophie, la politique, l’économie, l’architecture et le cinéma. Chacun de ces domaines pourrait fournir un point de vue éclairant sur son œuvre. Cependant, au sein de ces références, trois noms reviennent souvent : Alfred Hitchcock, Michelangelo Antonioni et Jean-Luc Godard. »

— David Campany

18 Montmartre Zoom in 18 Montmartre Zoom out

6, impasse de la Défense


75018 Paris

T. 01 44 70 75 50

www.le-bal.fr

Place de Clichy

Horaires

Les vendredis de midi à 20h
Les samedis de 11h à 20h
Les dimanches de 11h à 19h
Nocturne les jeudis jusqu’à 22h
Nocturne les mercredis jusqu’à 21h

Tarifs

Plein tarif 6 € — Tarif réduit 4 €

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Lewis Baltz