Lothar Baumgarten

Exposition

Installations, photographie, sculpture, son - musique

Lothar Baumgarten

Passé : 9 avril → 21 mai 2011

La galerie Marian Goodman a le plaisir de présenter sa quatrième exposition de l’artiste Lothar Baumgarten, avec Fragmento Brasil / Réalité Silhouette Paradoxe (1977-2005), une projection multiple de diapositives existant en quatre versions.

« L’œuvre Fragmento Brasil consiste en six projecteurs de diapositives synchronisés, organisés en trois paires, avec deux projecteurs individuels additionnels. Chaque paire de projecteurs a son propre intervalle, pour un total de 648 images projetées simultanément. Les tailles de projection sont différentes et s’équilibrent en fonction des autres. Pour créer une dynamique, la taille des images projetées répond aux conditions architecturales du lieu d’exposition. C’est une pièce sans son, existant en quatre versions composées individuellement.

Les images proviennent de trois sources visuelles: des détails de quatre-vingts peintures d’Albert Eckhout représentant des oiseaux brésiliens sur fond de paysages européens idéalisés, datant de 1654 ; des dessins réalisés par les indiens Yãnomãmi au crayon, à l’aquarelle et au stylo ; des photographies en noir et blanc de paysages des régions du Rio Caroni, Rio Uraricuera et Rio Branco au Venezuela et au Brésil, que j’ai prises en 1977.

La façon dont la peinture européenne voit les oiseaux brésiliens s’oppose à la manière indigène qui, elle, explore. Dans cette configuration, lignes et concepts se recouvrent, souvent harmonieusement. Par cette strate binaire, elle nous renvoie à la diversité de deux mondes protéiformes. Cet enchaînement, qui mêle des images projetées à des intervalles qui changent indéfiniment, crée son osmose et son parcours. Les dessins abstraits et les aquarelles des Yãnomãmi reflètent le cosmos animiste d’une société sans écriture, et correspondent souvent aux motifs du plumage des oiseaux. Ces espèces servent aussi de gibier et sont couramment utilisées dans la cuisine indigène. Les indiens prennent les plumes comme parure, et leurs motifs pour les peintures corporelles et la décoration des objets. Ces faits à la fois exceptionnels et intrigants, sont devenus, de par leur qualité remarquable, les matériaux à l’origine de cette pièce.

Les dessins des Yãnomãmi, qui n’avaient jamais vu de feuille de papier avant de dessiner dessus, sont extraordinairement sensuels dans leur vérité spirituelle et leur habileté technique. Ces compositions ont été initiées et collectées par moi-même lors de mon séjour de dix-huit mois dans la région du Haut-Orénoque auprès du peuple des Kashorawë-theri en 1978-1980. Grâce à leur mode de vie nomade et semi-sédentaire, j’ai pu rencontrer plusieurs autres groupes de la société Yãnomãmi, qui vit dans les forêts du Sud du Venezuela et du Nord du Brésil dans les monts Parima et Pacaraima. Les motifs inspirés de la faune et de la flore sont très présents dans leur vie quotidienne. Ils représentent régulièrement les hekura, ces puissants esprits de leur monde animiste. Les photographies de paysages ont été prises durant une marche de cinq mois dans la Gran Sabana (La Grande Savane) au Venezuela et au Nord du Brésil en 1977. »

Lothar Baumgarten

Le travail de Lothar Baumgarten a été présenté dans de très nombreuses expositions personnelles et collectives dans des musées et institutions internationales. L’œuvre Fragmento Brasil / On the Origin of Table Manners (1971-2005) est une pièce unique qui est actuellement montrée dans la collection permanente du musée Folkwang à Essen, Allemagne. Ses expositions personnelles récentes incluent Seven Sounds/Seven Circles, Kunsthaus Bregenz, Autriche (2009), Autofocus retina, Museu d’Art Contemporani de Barcelona, MACBA, Barcelone (2008), Museum Kurhaus, Kleve, Allemagne (2006), Marian Goodman Gallery, New York (2008), Carbon, Dallas Museum of Art, Texas (2004), The Origin of the Night, Whitney Museum of American Art, New York (2003), Carbon, De Pont, Tilburg (2002), Hamburger Kunsthalle (2001), Museu Serralves, Porto (2001). Il a représenté l’Allemagne à la 41ème Biennale de Venise en 1984, où son œuvre a reçu le Lion d’or.

  • Vernissage Vendredi 8 avril 2011 à 18:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

79, rue du Temple

75003 Paris

T. 01 48 01 70 52 — F. 01 40 27 81 37

www.mariangoodman.com

Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Lothar Baumgarten