Loyality to the Material — Concerts / lectures / performances

Evénement

Performance, son - musique

Loyality to the Material
Concerts / lectures / performances

Passé : Vendredi 17 avril 2015 19:30 → 22:00

Autour d’un manifeste écrit par l’artiste suisse Guy Meldem, trois performances — trois célébrations de la voix — rythment cet évènement. L’inscription de la parole dans les espaces nus du plateau s’offre au regard d’un tableau de Peter Halley.

Joué par Dante Boon, One Hour Piano de Tom Johnson est une œuvre pour piano d’une heure, dont l’écoute se fait en écho à la lecture silencieuse et personnelle d’un texte — l’un rythmant l’expérience de l’autre, l’un offrant la lecture de l’autre.

Gilles Furtwängler propose, avec Lionel Friedli à la batterie, de faire résonner les mots dans l’espace. Fidèle à son désir d’«imprimer des images mentales dans le cerveau des gens », Gilles Furtwängler redouble, avec la percussion, l’impact de ses mots et imprime sa voix.

Considérant la parole et son inscription dans l’espace, l’égérie Punk Lydia Lunch joue, par sa seule voix, l’espace d’exposition comme l’on joue une partition. Ses textes, superposés en nappes sonores, s’accumulent pour rendre compte de la puissance de son écriture et nous rappeler que pour elle, la musique n’est que la toile de fond des mots.

Si la voix, de par son immatérialité, révèle l’architecture sensible du lieu, l’œuvre de Peter Halley se lit ici comme le condensé d’un espace. Ses suites de canaux et d’intersections forment la topologie d’une cellule qui s’offre en écho à l’intrication des salles du plateau.

A Personal Sonic Geology est la 4ème session d’une série d’événements initiée en mars 2014 par Mathieu Copeland et Philippe Decrauzat. Chacune de ses sessions propose une expérimentation sonore et visuelle dans les espaces vides du plateau. Ensemble, accompagnées du volet expositions du programme, elles composent la trame d’un vaste projet de recherche autour des relations entre musique, peinture et film. La 1ère session, The beating (from the microtones) is beating me down, prenait comme point de départ une certaine matérialité du son (FM Einheit, Fritz Hauser, Bruce McClure) et la 2nde session, Beginning again, envisageait la création d’un environnement visuel à partir du cinéma expérimental de Ben Van Meter. Susan Stenger (accompagnée de Robert Poss et d’Olwen Fouéré), invitée pour la 3ème session, Point of no point, nous offrait son anthologie sonore en considérant l’espace d’exposition comme une partition.

Entrée : 5 euros — reservation@fraciledefrance.com

19 Paris 19 Zoom in 19 Paris 19 Zoom out

22 rue des Alouettes

75019 Paris

T. 01 76 21 13 41

www.fraciledefrance.com

Jourdain

Horaires

Du mercredi au dimanche de 14h à 19h
Plateau-Apéro : nocturne le 1er mercredi de chaque mois (sauf soirs de vernissage) jusqu’à 21h

Tarifs

5 euros → reservation@fraciledefrance.com

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Peter Halley
  • Tom Johnson (Joué Par Dante Boon)
  • Gilles Furtwängler (Lionel Friedli)
  • Lydia Lunch