Marie Denis — Lucy

Exposition

Installations, sculpture, techniques mixtes

Marie Denis
Lucy

Passé : 6 avril → 11 mai 2013

Pour sa troisième exposition personnelle, Lucy, à la galerie Alberta Pane, Marie Denis a choisi de présenter ses nouvelles sculptures de grands formats.

Mais qui est Lucy ?

Notre ancêtre, bien sûr, cette Australopithecus afarensis, la première femme, la femme première. La galerie, pour cette exposition, deviendra un espace de la naissance, des origines, du commencement. Mais aussi une métaphore : celle de la connaissance impossible, de la difficulté — l’impossibilité ? — à transmettre la connaissance de la réalité. Une réalité transmuée en savoirs que Marie Denis avait, précédemment, décliné dans des cabinets de curiosités, ces espaces de présentation dont l’ordre d’exposition renvoie à des classifications propres à l’ordonnateur de la Wunderkammer, la chambre des merveilles. La galerie propose donc, cette fois-ci, plus que l’exubérance des expositions précédentes, un retour à des pièces « primaires », « primales » touchant à l’origine des choses, de la vie. Les sculptures de Marie Denis nous ramènent à l’âme profonde des objets — pour Marie Denis, tout objet possède une âme — et nous la dévoilent par la force de ces créations. L’œuf gigogne aux proportions improbables, fait d’acacia, tilleul et noyer, se présente à nos yeux comme le symbole de la naissance et de toute source de vie, sculpture pure et d’exceptionnelle beauté ; Le cheval, pièce animiste réveille nos instincts primaires oubliés ; Les cigarettes russes sont le fruit du travail d’herborisation qui matérialise, « réifie » les végétaux ; La grappe de raisin, ici nue et sans raisin, sculpture biomorphique, évoque une vie ancestrale et primitive.

Marie Denis a une prédilection particulière pour l’univers végétal et minéral, un goût certain pour la matérialité et les matériaux auxquels elle insuffle un deuxième sens, une nouvelle vie. Elle aime l’artisanat et les objets du quotidien qu’elle transforme, métamorphose et détourne selon ses univers de travail et son panthéon personnel. Déconstruisant, morcelant, recréant, l’artiste se renouvelle sans cesse, cherchant à sublimer le potentiel créatif de la matière. De l’éponge pour bébé aux galets de René, elle réinvente les objets et retravaille les matériaux qui les constituent. Dans cette nouvelle exposition, l’artiste nous donne une définition personnelle, poétique et résolument contemporaine de la sculpture.

Un texte critique de Leo Lecci accompagnera cette exposition. Leo Lecci est professeur d’Art Contemporain à l’Université de Gênes en Italie et auteur de nombreux textes critiques relatifs à l’art du XIX et XX siècles publiés dans des livres et des revues nationales et internationales. Entre autres, il a récemment contribué à l’écriture de l’Histoire de l’Art du XX siècle édité en plusieurs volumes par Skira dans une édition italienne et anglaise.

  • Vernissage Samedi 6 avril 2013 17:00 → 21:00
Galerie Alberta Pane Galerie
Plan Plan
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

47 rue de Montmorency


75003 Paris

T. 01 43 06 58 72

www.galeriealbertapane.com

Arts et Métiers
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

L’artiste