Mark Geffriaud / Carole Douillard — Partitions Performances : une proposition de Christian Alandete

Performance

Performance

Mark Geffriaud / Carole Douillard
Partitions Performances : une proposition de Christian Alandete

Passé : Lundi 27 juin 2016 à 19:00

En 1298, depuis la cellule d’une prison de Gènes, Marco Polo rédige le « Devisement du monde », un récit des toutes premières explorations, dans un style poétique ou l’exotisme le dispute à l’émerveillement. De l’Orient à l’Inde, du désert de Gobi aux richesses du palais d’été du grand Khan, l’explorateur se remémore dans le détail les différents territoires traversés, mêlant aux faits géographiques sa sublimation souvent excessive des lieux. A mi chemin entre le récit et la fiction Marco Polo inaugurait un nouveau genre littéraire : le récit de voyage. Cette dernière séance de la saison de Partitions (performances) propose de reconsidérer le genre à travers l‘expérience des séjours artistiques en Algérie de Carole Douillard et en Amérique du Sud de Mark Geffriaud.

Carole Douillard, « Ouvrir les images (Journal d’Algérie) »

Dans le cadre du projet de recherche « Dog Life », initié en 2013 en Algérie avec l’aide à la recherche du CNAP (2013-2015), Carole Douillard confronte l’imaginaire d’un territoire à sa réalité, celui d’un corps construit au bord de l’atlantique sous l’injonction de se libérer à celui qu’il faudrait dissimuler de l’autre coté de la méditerranée, celui d’un corps de femme à celui des hommes, celui d’une vie qui aurait pu être différente. A travers son journal de voyage, l’artiste nous promène dans la confusion des premières impressions, déroulant, après coup, les fragments d’un voyage passé, d’une histoire que l’on se raconte à soi-même et que l’on relate aux autres.

——————————

Carole Douillard est une artiste et performer franco-algérienne née à Nantes d’un père français et d’une mère Kabyle d’Algérie dont elle adopte la nationalité en 2012. Elle est diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Nantes. Ses interventions souvent minimalistes donnent à éprouver des « formes » qui relèvent autant de la performance que de la sculpture, avec pour matériau principal la présence humaine. Ses projets récents ont pris place au Frac Pays de la Loire, au Palais de Tokyo, au Mac/Val, à la Maison populaire de Montreuil, à la Fondation d’entreprise Ricard, au Centre Pompidou, au Frac Alsace, au Centro de Arte Dos de Mayo (Madrid), au Wiels (Bruxelles), à la Bergen Kunsthall (Norvège), à la Ferme du Buisson et au Musée de la Danse à Rennes. Elle est co-fondatrice avec Entre-deux (Marie-Laure Viale & Jacques Rivet), Oro/Loïc Touzé, Fabienne Compet, Isabelle Tellier, Manon Rolland, de think think think, plateforme de recherche en performance. Depuis 2015, elle est artiste chercheur au laboratoire ACTE Cnrs — Université Paris 1 Panthéon La Sorbonne.

—————

Mark Geffriaud, « Deux mille quinze »

Mark Geffriaud est parti pendant plusieurs mois à la rencontre des Aymaras, un peuple originaire de la région du Lac Titicaca, au croisement de la Bolivie, du Pérou, de l’Argentine et du Chili. Selon une logique qui leur est propre, les aymaras sont persuadés que le futur est derrière nous et le passé devant « puisqu’il est possible de l’étudier. Et si le futur demeure incertain, c’est peut-être parce qu’il se cache dans notre dos ». Cette manière de voir qui n’est pas sans rappeler le renversement de l’image qui s’opère sur notre rétine est au centre des recherches actuelles de Mark Geffriaud qui réalisera le montage et la projection de la bande annonce d’un film à venir à moins qu’il ne soit déjà réalisé.

——————————

Mark Geffriaud est né en 1977 à Vitry-sur-Seine. Il vit et travaille à Paris. Il est diplômé de l’Ecole supérieure des beaux-arts de Montpellier. Depuis 2007, Mark Geffriaud développe une pratique cinématographique sans caméra en transposant les techniques de capture, de montage et de projection dans le champ de l’installation, de la performance et de la mémoire. Il prépare actuellement un film de 80 jours qui sera montré au Plateau Frac-Ile-France à l’automne 2016. Son travail a été montré à Paris au Centre Pompidou, au Jeu de Paume, au Palais de Tokyo et dans de nombreuses villes en Europe, Den Haag (Walden Affairs), Vilnius (The Gardens), Amsterdam (De Apple) à la National Gallery de Prague ainsi qu’au Mamco de Genève, au Frac Bretagne, au Frac Aquitaine, au Frac Franche-Comté. Il aura une exposition personnelle au Witte de With à Rotterdam en octobre 2016. Il est représenté par gb agency.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

12, rue Boissy d’Anglas


75008 Paris

T. 01 53 30 88 00 — F. 01 40 06 90 78

www.fondation-entreprise-ricard.com

Concorde

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées le mercredi à 12h30 et le samedi à 12h30 et 16h00.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

Actualité liée aux artistes