Mark Lewis — Post mortem film et surnaturel

Cinema

Film, installations, son - musique, techniques mixtes...

Mark Lewis
Post mortem film et surnaturel

Passé : Dimanche 23 novembre 2014 à 15:00

Projections et débat à partir d’une sélection d’œuvres de Mark Lewis, avec Laura Mulvey, Birkbeck University of London, Philippe-Alain Michaud, historien de l’art et du film, musée national d’Art moderne, Elie During, philosophe, université Paris-Ouest-Nanterre, et l’artiste.

Historien de l’art et du film, Philippe-Alain Michaud s’intéresse de longue date au langage filmique de Mark Lewis. Il l’aborde à la lumière de questions qui traversent de manière souterraine l’histoire de l’esthétique picturale : le romantisme sublime et le réalisme trivial, l’orientation du regard et la capacité à observer l’histoire. Les œuvres de Mark Lewis ne relèvent pas d’une catégorie telle que « l’art vidéo » mais parviennent, défend-il, à une réinvention de la picturalité à travers le film. Autrement dit, ils émancipent le film du « photographique » pour le restituer à une histoire continue des images. Seront convoquées ici, plus particulièrement, les figures de Brueghel et de Chardin.

Louvre mark lewis 1 question de vie michael powell   emeric pressburger 1946 medium
Une question de vie ou de mort, réal. Michael Powell & Emeric Pressburger, 1946 © DR

Philosophe, Elie During a consacré d’importants travaux aux relations entre temps filmique et formes de la mémoire. Il s’intéressera à l’œuvre de Mark Lewis à travers la notion de « temps formel ». Stanley Cavell écrivait : “On sent qu’une caméra reste toujours exclue de l’image : celle qui tourne en ce moment même”. En paraphrasant, on pourrait dire : “On sent qu’un temps s’écoule hors de l’image : le temps de la projection elle-même”. Ce temps est la vraie trame du film : temps formel, orthogonal aux mouvements et aux durées du plan, il peut néanmoins faire l’objet d’une intuition pure. Les films de Mark Lewis en offrent l’occasion en construisant pour le spectateur une expérience de désorientation ou d’apesanteur qui rend l’image-vidéo à sa condition picturale, et même sculpturale. L’image-volume fouillée par la caméra érige un temps vertical ou flottant.

Louvre mark lewis 1 question de vie michael powell   emeric pressburger 1946 2 medium
Une question de vie ou de mort, réal. Michael Powell & Emeric Pressburger, 1946 © DR
Projection à 15h :
  • North circular, 2000, coul., 3mn, sil.
  • Algonquin Park, September, 2001, coul., 2 mn, sil.
  • Algonquin Park, Early March, 2002, coul., 4 mn, sil.
  • Rear Projection (Molly Parker), 2006, coul., 3 mn 53 sec. sil.
  • Black Mirror at the National Gallery, 2011, coul., 7 mn 22 sec., sil.
  • Tiger, 2014, coul., 13 mn, sil.
Projection à 17h :
  • Une question de vie ou de mort (A Matter of Life and Death), réal. Michael Powell & Emeric Pressburger, Grande-Bretagne, 1946, coul. et NB, 104 min, vostf

Réservations en ligne ou par téléphone au 01 40 20 55 00 (du lundi au vendredi de 11h à 17h, sauf le mardi).

01 Paris 1 Zoom in 01 Paris 1 Zoom out

Palais royal, musée du Louvre

75001 Paris

www.louvre.fr

Palais Royal – Musée du Louvre

Horaires

Tous les jours sauf le mardi de 9h à 18h
Nocturne les mercredis, les vendredis jusqu’à 21h30
Lundi, jeudi, samedi, dimanche : fermeture des salles à partir de 17h30

Tarifs

Plein tarif 6 €, tarif réduit 3€ & gratuit pour les étudiants en arts

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Mark Lewis