Marke Newton — Made in France

Exposition

Peinture

Marke Newton
Made in France

Passé : 13 décembre 2012 → 1 février 2013

Des Jackson Pollock sous contrôle ? Des Vasarely impressionistes ? Des Mondrian pointillistes ? Rien de tout cela ou tout à la fois. Les dernières peintures de Marke Newton sont des abstractions grand format qui semblent hésiter entre lyrique et géométrique, et qui prennent finalement le spirituel pour seul motif. Comme abstraction et introspection vont de pair, Marke Newton nous met face à une série de mandalas « Made in France ». Des rosaces se mettent à fleurir sur la toile brute, les couleurs éclatent discrètement à la surface des tableaux, sans ostentation. Les losanges se superposent, se mèlent et vibrent à l’unisson dans ces compositions hautement symétriques où rien n’est laissé au hasard. On est face à des vues kaléidoscopiques auxquelles cet artiste Britannique ne nous avait pas encore habitué.

Ces supports de méditation n’avouent pas encore leur destination, pourtant ils sont là pour scotcher le spectateur et l’entraîner dans des régions mentales qu’il n’a pas l’habitude d’explorer avec Marke Newton.

Du matériel au spirituel, cet artiste Anglais qui a choisi la France comme terre d’adoption, a commencé il y a une vingtaine d’années à peindre son environnement matériel le plus immédiat : des baskets, de skates, des vêtements, des silhouettes … Il a tôt fait de faire le portrait d’une génération à travers ses trophées. Il s’est d’abord intéressé au paraître avant de s’approcher peu à peu de l’être et le déchiffrer à travers des séries de portraits. Puis il a tant dépeint les êtres qu’il a fini par transpercer les cuirasses et s’est intéressé à ce qu’il passe au-delà de la peau. Les os, les squelettes, bref les « Vanités » et tout ce qui rappelle à la vie, dont les étreintes et les scènes érotiques, est apparu à grand renfort de feuilles d’or. De la mort à la « petite mort » soit ce qu’on appelle l’extase, il n’y avait qu’un pas pour un artiste en quête de vérité et d’absolu. C’est ainsi que ces recherches picturales l’ont naturellement conduit vers une forme de béatitude avec cette série d’ « Abstractions » dans lesquelles on ne cesse de plonger pour se ressourcer. Du paraître à l’être, c’est l’énergie spirituelle qui traverse toutes ces toiles.

Anaïd Demir, Novembre 2012
  • Vernissage Jeudi 13 décembre 2012 18:00 → 21:00
06 St Germain Zoom in 06 St Germain Zoom out

24, rue de l’Echaudé

75006 Paris

T. 01 56 24 88 88

www.a2z-art.com

Mabillon
Saint-Germain-des-Prés

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste