Marlène Mocquet — Les grandes eaux

Exposition

Céramique, peinture, sculpture, techniques mixtes

Marlène Mocquet
Les grandes eaux

Passé : 23 octobre → 27 décembre 2014

La galerie Laurent Godin est heureuse de présenter la nouvelle exposition de Marlène Mocquet, Les grandes eaux .

Tout est flux dans l’œuvre de Marlène Mocquet. Tout, dans ses peintures et sculptures, est connexion de matière et d’énergie.

Tout y est excitation, frayeur, plaisir, préciosité, allégorie, équilibre, déséquilibre, construction, déconstruction. Tout cela à la fois dans une œuvre, contradictoire, discordante, antinomique, mais aussi cohérente car constamment contrôlée dans ses tensions; Il n’y a plus d’hommes, ni d’animaux, ni de nature représentés mais des matières vivantes. De l’huile, de l’acrylique, des cires, des laques, de la terre, tout cela comme un trop plein de lave qui proviendrait des tréfonds du corps et du cerveau de l’artiste. Un trop plein qui se déverserait et que les pinceaux, les doigts et toutes une gamme d’outils et d’objets orienteraient pour construire d’énigmatiques narrations pleines de vitalité.

Des romans graphiques au dynamisme intense qu’on pourrait insérer parmi les œuvres d’une généalogie d’artistes singuliers, de Jean Dubuffet à Wangechi Mutu, en passant par Dado. D’où les contrastes entre les larges espaces de la toile laissée brute et les excès de dépôt des masses de matières. D’où les récurrences des éléments convoqués : des oiseaux, des fraises, des pommes, des bougies, des mains et puis surtout des visages aux yeux disproportionnés et aux bouches grandes ouvertes. Des organes qui jouent un grand rôle dans les narrations de Marlène Mocquet, tout comme les ventres, de créatures de céramique réalisées à la Manufacture Nationale de Sèvres, creusés pour y déposer tout un monde en gestation. Des formes peintes ou sculptées qui s’étendent comme des flammes, comme un gaz qui rayonne du fait de sa température élevée. Une combustion qui génère les couleurs, surtout des bleus, des rouges, des jaunes ; un excédent de vitalité comme une absence d’ordre qui serait l’écho des excès du monde.

Alain Berland
  • Vernissage Jeudi 23 octobre 2014 19:00 → 22:00
Galerie Laurent Godin Galerie
Plan Plan
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

5, rue du Grenier Saint-Lazare


75003 Paris

T. 01 42 71 10 66 — F. 01 42 71 10 77

www.laurentgodin.com

Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Marlène Mocquet