Marty

Exposition

Design

Marty

Passé : 24 novembre 2010 → 31 janvier 2011

Peintre, architecte, décorateur, ingénieur, designer… Maurice Marty est multiple. Ingénieux, productif, hyperactif et super imaginatif, mais discret, alors qu’il réalise depuis les années 60 la plupart des lieux les plus courus de la capitale : boutiques, restaurants, night-club ; tandis qu’il aménage aussi les demeures privées de la jet-set internationale.

Grâce à cette exposition, Maurice Marty sort du bois pour présenter une ligne très originale de mobilier directement inspirée du mythique jeu de construction. Ludique et fonctionnel ce mobilier — en métal bien sûr — se situe à mi-chemin entre le réel, le jeu et l’animation inspirée d’un apprenti mécanicien.

Le jeu de Meccano avait été inventé au début du XX ème siècle, à l’heure industrielle, il était destiné aux enfants bricoleurs qui fabriquaient de drôles de machines. Jeu composé de plaquettes métalliques de différentes formes régulièrement perforées par des trous d’assemblage, afin de réaliser au moyen de vis et d’écrous des objets divers dans une grande liberté de composition.

Maurice Marty dans la réalisation de ses meubles harmonisés à taille humaine, reprend le système de l’assemblage par des trous octogonaux avec des boulons pour inventer des chaises longues, des tables, des chaises, des fauteuils… en métal coloré vernis mis au point spécialement par la firme Akzo Nobel.

D’hier à aujourd’hui :

Le design est désormais au service de la grande industrie et d’un marketing au premier degré pour tenter de booster la consommation. Parfois certains artistes résistent à cette entreprise de lavage de cerveau et réintroduisent de manière subliminale ou directement la notion d’humour ou de retour à l’enfance ; les frères Campan apportent de leur Brésil natal le folklore multicolore et leur assemblages de peluches rappelant ainsi le chaos urbain et la mixité sociale, le trublion Philippe Stark invente des jouets fabuleux pour des milliardaires illuminés et futuristes en habillant des navettes spatiales, des machines volantes ou des yachts supra électroniques. Hubert Le Gall laque des animaux de salon et la société Lunatic réhabilite le Lego dans du mobilier. Des matériaux nouveaux et révolutionnaires animent les objets, articulent les robots et investissent les appartements bourgeois de facéties multicolores et multiformes.

La société ne peut progresser que si elle conserve son innocence en échappant à l’ordre et à la tyrannie du bon goût. Des foules d’adultes se précipitent dans les salles de cinéma pour voir les films animées du japonais Miyazaki, de Tim Burton des studios Pixar ou de Walt Disney, de « toy stories » ou le vocabulaire décoratif domine sur les personnages qui l’investissent.

Le monde de l’art contemporain a fait exploser lui aussi, la notion de décor, de fonction et de symbolique. Les artistes du Pop Art tout d’abord, puis l’insolent Jeff Koons et ses couples improbables alliant Michael Jackson à la Panthère rose ou le homard géant installé dans les salons du Château de Versailles, comme les installations de jouets détournés d’Annette Messager ou encore les mangas démesurés de Murakami.
Enfin, sur ses sièges boulonnés Maurice Marty nous fait une furtive grimace et rappelle en nous les joies retrouvées des bâtisseurs d’empires.

Ode a Maurice Marty par Jean-Claude Herschon

Galerie Albert Benamou Galerie
Plan Plan
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

7 rue Froissart

75003 Paris

T. 01 45 63 12 21

Site officiel

Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Sur rendez-vous uniquement 14h00 — 18H30

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Maurice Marty