Matt Bollinger — Between the Days

Exposition

Collage, techniques mixtes

Matt Bollinger
Between the Days

Passé : 12 mai → 16 juin 2012

Du temps de l’adolescence, ne subsiste le plus souvent qu’un album de souvenirs dont les images remontent de temps à autre à la mémoire. A la lumière du présent, elles semblent avoir pâli et pourtant elles s’imposent parfois avec insistance, illustration de ces instantanés d’angoisse ou de félicité qu’un rêve agité délivre au réveil.

Matt Bollinger a d’abord subi leur emprise avec appréhension mais il découvre un jour qu’il peut les tirer à la lumière par la pratique du dessin. Dès lors, des figures et des paysages sortent de l’ombre, proches fantômes et lieux familiers aussitôt couchés sur le papier comme les plans séquences d’un film noir.

Un jour, l’artiste réalise un très grand dessin au graphite sur papier en trois parties assemblées comme un écran panoramique, About Midnight Saturday (2010-2011), associé à un haut-parleur dessiné en 3D assorti de la bande-son du récit de son père lui racontant ce soir tragique où il fut frappé de plusieurs coups de couteau. A cette œuvre de référence, récemment exposée au Zürcher Studio de New York en novembre 2011, ainsi qu’au Art Los Angeles Contemporary en janvier 2012, répond aujourd’hui dans cette exposition un grand collage peint en couleur : Grand Prairie School (2012).

Matt Bollinger peint des morceaux de papier qu’il déchire et colle successivement, en montant du fond vers la surface de manière à ce que la sensation colorée se combine à celle de la matière, comme s’il était possible de “toucher la couleur”. Dans Grand Prairie School, en plaçant parallèlement deux instants différents d’une même scène dans un espace continu et en accompagnant par la dimension tactile du collage le caractère narratif du sujet, il provoque le trouble que procure une présence physique. Ces collages d’impressions indéfinissables alliés à des souvenirs précis jusque dans les détails procurent un sentiment de nostalgie et de solitude dont on sent bien qu’ils relèvent d’histoires vécues ou de situations réelles.

Bollinger revient sur son passé d’élève à Kansas City (Missouri). Ses dessins et ses collages sont autant de “story boards” où ont été méthodiquement notés quelques épisodes autobiographiques sans relief apparent, dans l’univers un peu glauque des salles de classe et des vestiaires. D’autres vues sont prises à l’extérieur dans le voisinage du centre commercial. En véritable cinéaste, Bollinger imagine le scenario et tient la caméra. Il y a des plans fixes : des garçons immobilisés par un « arrêt sur image », des zoom sur une façade ou des gros plans sur un objet tel ce livre à la couverture noire en partie consumé. Mais sur le fond de cette banalité, des lieux et des circonstances se détachent des formes aux accents subtils, avec des tons rompus ou contrastés, tandis que le sens de la composition l’emporte sur la représentation des objets. Ce qui importe avant tout est la production de signes dans un espace abstrait.

Bernard Zürcher
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

56, rue Chapon


75003 Paris

T. 01 42 72 82 20 — F. 01 42 72 58 07

www.galeriezurcher.com

Arts et Métiers
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de midi à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Matt Bollinger