Matt Saunders — Inondé

Exposition

Film, peinture, photographie

Matt Saunders
Inondé

Passé : 22 avril → 4 juin 2016

“J’explore une multiplicité de moyens afin de capturer une image sur du papier photographique.”

Matt Saunders

———

La Galerie Marian Goodman annonce une exposition de Matt Saunders présentant, pour la première fois à Paris, une série d’œuvres abstraites en couleurs et un nouveau film d’animation. L’exposition « Inondé » s’inspire de diverses sources : les inondations causées par l’ouragan Sandy à New York, la crue de la Seine à Paris en 1910 ou encore certains passages du livre Fantasmâlgories de Klaus Theweleit. Le territoire inondé revêt une dimension poétique et métaphorique en lien avec son travail. « En chambre noire, vous essayez toujours de contrôler le flux de lumière qui peut contaminer le papier. » La pratique de Matt Saunders, explore la perméabilité des images et repousse les limites de la peinture, proposant un espace inédit entre peinture, photographie et film. Les œuvres sur papier naissent d’un processus original : la lumière traverse une peinture pour révéler une image photographique. Bien que Matt Saunders se considère comme un peintre, l’œuvre finale est presque toujours un tirage photographique unique. Qu’il dessine à la peinture à huile sur une toile de lin ou à l’encre colorée sur des feuilles de mylar, les matériaux ne sont que des outils destinés à dialoguer avec la photographie.

Cette pratique minutieuse comporte une part d’inconnu : « J’ai besoin de travailler avec le processus. Il y a des choses que vous pouvez anticiper mais le plus surprenant c’est parfois les choses qui surgissent. » Ce n’est qu’à l’issue du processus que chaque œuvre dévoile sa singularité et les marques de sa fabrication.

Mais loin d’être immuable, le processus est en constante évolution. Matt Saunders combine parfois plusieurs techniques et négatifs afin de créer une même image, pour preuve ses récentes expérimentations : “Les nouvelles images utilisent toujours la matrice d’un négatif peint à la main pour faire une sorte d’image hybride, pour déplacer la peinture dans l’espace photographique, mais à présent les dessins sont placés devant et dans l’agrandisseur, se chevauchant et créant souvent différentes strates pour faire la photo. La lumière et la couleur n’ont pas de limites.” Les œuvres de la série abstraite « Inondé » se rapprochent formellement et visuellement de ses films d’animation. Les vagues et marques polychromes introduisent simultanément continuité et interruption dans une même image, créant un mouvement et une dynamique quasi-cinématique.

Si ses précédents films oscillaient entre figuration et abstraction, Flooded Vault (2016) est aussi presque purement abstrait. Présentées dans l’espacé voûté de la galerie, les deux projections réalisées à partir de milliers de dessins numérisés, montrent un flux constant sans début ni fin, une image en perpétuelle mutation défiant toute temporalité. Partie intégrante de la présentation du film, un tirage en noir et blanc altéré en 2012 à la suite de l’ouragan Sandy, est à l’origine de toutes ses nouvelles explorations.

——————————

Matt Saunders est né en 1975 à Tacoma (Washington). Il vit actuellement entre Berlin et Cambridge (Massachusetts) où il enseigne à l’université de Harvard. En 1997 il obtient un diplôme en études visuelles et environnementales à Harvard et en 2000 une maîtrise en peinture et gravure à l’Université de Yale. En 2010 la Renaissance Society de Chicago organise sa première grande exposition monographique, Parallel Plot. Il expose également la Tate Liverpool en 2012: Matt Saunders: Century Rolls. Ses œuvres ont été acquises par de prestigieuses institutions aux Etats-Unis comme le Museum of Modern Art, MoMA (New York), du Whitney Museum of American Art (New York), du Guggenheim Museum (New York), San Francisco Museum of Modern Art ou encore UCLA Hammer Museum en Californie. Parmi les nombreuses expositions collectives auxquelles il a participé, on peut citer : Cinema and Painting, Adam Art Gallery, Wellington, New Zealand (2014), Test Pattern, Whitney Museum of American Art, New York (2013), Plot for a Biennial, 10th Biennale de Sharjah, Emirats arabes unis (2011), The Anxiety of Photography, Aspen Art Museum, Colorado (2011), The more things change, San Francisco Museum of Modern Art (2010-2011), Untitled (History Painting), University of Michigan Museum of Art, Ann Arbor (2009), Freeway Balconies, Deutsche Guggenheim, Berlin (2008), Blind Date Istanbul, Sabanci Museum, Istanbul (2007). Matt Saunders a été récompensé de plusieurs prix dont le Rappaport Prize, DeCordova Sculpture Park and Museum (2015), le Prix Jean-François Prat (2013) et le Prix de la Louis Comfort Tiffany Foundation (2009). Parallèlement à l’exposition, son travail est également exposé dans deux expositions de groupe : Double-take: Drawing and Photography au Drawing Room and The Photographer’s Gallery à Londres (14 avril — 4 juin) et Prix Jean-François Prat, Palais de Tokyo à Paris (14-17 avril).

Matt Saunders a reçu le soutien du Swedish Arts Grants Committee pour réaliser une partie des œuvres de l’exposition.

  • Vernissage Vendredi 22 avril 18:00 → 20:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

79, rue du Temple

75003 Paris

T. 01 48 01 70 52 — F. 01 40 27 81 37

www.mariangoodman.com

Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Matt Saunders