Moï Wer — Ci-Contre

Exposition

Photographie

Moï Wer
Ci-Contre

Passé : 12 septembre → 23 décembre 2012

59794 524991857528820 1256111737 n grid La sélection du Mois de la photo 2012 Créé en 1980 alors que la photographie était encore parfois perçue comme un art mineur, le Mois de la photo, trente ans après, n’a plus à militer pour la reconnaissance du médium. Rendez-vous immanquable, la manifestation propose pas moins de 80 expositions.

L’histoire de l’artiste d’origine lituanienne, Moses Vorobeichic dit Moi Wer (puis Moshe Raviv) est extrêmement complexe et encore méconnue. Né en 1904 près de Vilnius, il commence par y étudier la peinture avant de se rendre à Dessau pour suivre les enseignements du Bauhaus en 1927/28. Il est particulièrement sensible à l’enseignement de Josef Albers et suit les cours de Klee, de Kandinsky et découvre les travaux de Moholy-Nagy. Son intérêt pour les films d’Eisenstein et les montages d’Heartfield l’oriente vers la photographie.

A l’automne 1928, il quitte l’Allemagne pour Paris où il suit les cours de l’école de Vaugirard ainsi que ceux de Fernand Léger à l’Académie Moderne. Devenu photographe indépendant, Vorobeichic retourne à Vilnius en 1929 pour y photographier le ghetto. Ces images feront l’objet de son premier ouvrage paru en Suisse en 1931 : Ein Ghetto im Osten, Wilna. Il se consacre alors à son deuxième grand projet Paris ; le livre est publié en 1931 aux Editions Jeanne Walter, préfacé par Fernand Léger. Il travaille alors pour l’agence Globe-photo et ses reportages sont publiés dans Vu, Regards, Bifur ou Arts et Métiers graphiques.

Au cours de l’année 1931, Moi Wer se consacre à la réalisation de l’ouvrage Ci-contre où il reprend le principe de son livre précédent : montages et superpositions très cinématographiques, qui renvoient à la vision qu’il a de Paris, organique, fourmillante et en mouvement. Il adresse la maquette complète comprenant 110 tirages en vis à vis à Franz Roh à Munich. Celui-ci cherche un éditeur mais les bouleversements politiques et le départ de Moi Wer pour la Palestine en 1934 − il résidera en Israël jusqu’à sa mort en 1995 − font que cet ouvrage ne sera finalement pas publié à l’époque. En 1968, les collectionneurs allemands, Ann et Jürgen Wilde, acquièrent la précieuse maquette et tentent de retrouver son auteur. Deux ans plus tard c’est chose faite et une correspondance s’établira entre eux. En 2004, après avoir acquis les droits sur cet ouvrage, ils publient un fac-similé de la maquette originale de Moi Wer, disponible dans l’exposition.

14 Paris 14 Zoom in 14 Paris 14 Zoom out

2, imp. Lebouis

75014 Paris

T. 01 56 80 27 00 — F. 01 56 80 27 01

www.henricartierbresson.org

Edgar Quinet
Gaîté

Horaires

Du mardi au vendredi, les dimanches de 13h à 18h30
Les samedis de 11h à 18h30
Nocturne les mercredis jusqu’à 20h30

Tarifs

Plein tarif 7 € — Tarif réduit 4 €

Gratuit pour les Amis de la Fondation.

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Moï Wer