Natacha Nisic — Echo

Exposition

Installations

Natacha Nisic
Echo

Passé : 15 octobre 2013 → 26 janvier 2014

Dans l’œuvre de Natacha Nisic s’exerce une recherche constante du rapport invisible, voire magique, entre les images, les mots, l’interprétation, le symbole et le rituel. Son travail tisse des liens entre des histoires, récits du passé et du présent, pour révéler la complexité des rapports entre le montré et le caché, le dit et le non-dit. Lauréate de la Villa Kujoyama en 2001 et de la Villa Médicis en 2007 — Natacha Nisic met en jeu la question de l’image à travers différents médiums : super-8, 16 mm, vidéo, photographie et dessin. Ces images fixes ou en mouvement fonctionnent comme substrat de la mémoire, mémoire tendue entre sa valeur de preuve et sa perte, et sont autant de prises de position sur le statut des images et les possibles de la représentation.

« Quelle est la relation entre un geste et un paysage ? Ou entre un paysage et une voix ? Entre plusieurs voix et un seul corps ? Existe-t-il un lien entre la Bavière et la Corée, entre l’indice Nikkei et les esprits, entre une catastrophe naturelle et des dommages collatéraux ? Toutes ces questions, en apparence décousues, trouvent un « écho » dans le travail de Natacha Nisic à travers des récits sinueux, qui changent sans cesse de direction et dont les multiples facettes se trouvent réunies dans cette exposition.

Son travail participe de l’intérêt croissant que certaines pratiques artistiques contemporaines portent à l’analyse de la tension entre le pouvoir de fait et le pouvoir diffus, entre le visible et l’invisible.

Dans son cas particulier, l’œuvre de Nisic explore d’une part les paradoxes de la croyance, de la peur de l’inconnu ou de la réversibilité/irréversibilité de la perception. D’autre part, elle oscille de manière subtile et critique entre l’analyse des effets du colonialisme et les tentations de l’orientalisme. Sa découverte du Japon en 1999 fut décisive dans sa carrière.

Depuis son premier Catalogue de gestes jusqu’à ses derniers travaux produits spécifiquement pour l’exposition, les images de Nisic appellent une infinité d’associations symboliques, perceptives et sensorielles, que le spectateur observe nécessairement de manière kaléidoscopique, à la lumière du passé et du présent. »

Marta Gill, directrice du Jeu de Paume et commissaire de l’exposition

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

1, place de la Concorde


75008 Paris

T. 01 47 03 12 50

www.jeudepaume.org

Concorde

Horaires

Tous les jours sauf le lundi de 11h à 19h
Nocturne les mardis jusqu’à 21h

Tarifs

Plein tarif 10 € — Tarif réduit 7,50 €

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Natacha Nisic