Nuit Blanche

Exposition

Art urbain, installations, nouveaux médias, performance...

Nuit Blanche

Passé : Samedi 6 octobre 2012 à 19:00

LE 6 octobre, Nuit Blanche se déroulera sous le signe de la fluidité, le long de la Seine, sur un parcours allant de la Maison de la Radio à l’Ouest jusqu’à Ivry à l’Est. Son Directeur Artistique, Laurent Le Bon, l’a voulue comme une errance sans début ni fin, une balade au bord du fleuve qui mettra la ville, son architecture et son ambiance si particulière à l’honneur.

« La star de la soirée, c’est la capitale »

Laurent Le Bon

L’esprit de Nuit Blanche 2012

Ce parcours piéton devrait se dérouler sur des espaces fermés à la circulation, qu’il s’agisse des berges ou de la Place de la Concorde, dans une qualité de silence, d’abandon, qu’on ne trouve guère qu’à l’aube. « J’ai d’abord voulu créer une utopie, un moment éphémère qui permettront une qualité de silence et de regard avant de penser aux œuvres », a expliqué Laurent Le Bon.

15 belvédères pour voir Paris d’en haut

Autre nouveauté : Nuit Blanche permettra aux visiteurs d’accéder à une quinzaine de points de vue imprenables situés le long du parcours et généralement fermés au public. Voici d’ores et déjà quelques lieux situés en altitude qui permettront aux noctambules du 6 octobre de découvrir la capitale d’en haut :

  • la terrasse de la Tour Morland, située au 15e étage (4e)
  • la salle du Haut Conseil située au 9e étage de l’Institut du Monde Arabe (5e)
  • le 24e étage de la Tour Zamansky, l’Université Pierre et Marie Curie, sur le campus de Jussieu (5e)
  • le 18e étage de la bibliothèque François Mitterrand (13e)
  • le 6e étage de l’Hôtel Industriel de Dominique Perrault (13e)
Un coup d’œil derrière les portes closes

Laurent Le Bon a également souhaité ouvrir des bâtiments qui renferment des trésors et ne sont généralement pas accessibles au grand public. A voir donc : la salle hypostyle du Conseil Economique, Social et Environnemental, la culée du Pont Alexandre III, le gymnase Lucien Gaudin, le rez de Jardin de la BNF qui renferme des œuvres de Garouste et de Louise Bourgeois. Il a ainsi promis que 40 bâtiments contemporains jamais montrés seraient ouverts au plus grand nombre.

Et comme chaque année…

Pour cette Nuit Blanche, les œuvres et les performances se succèderont toute la nuit. Des artistes de toutes générations et nationalités, confirmés ou plus jeunes seront présents. Tania Mouraud, Adalberto Mecarelli, le groupe F ou encore Michel Blazy. Au programme, de la danse, des performances, de la peinture, de la cuisine, des conférences, etc.

Par ailleurs, de nombreuses institutions culturelles ouvriront leurs portes aux badauds : le Palais de Tokyo, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, le Musée Guimet, l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts, le Grand Palais, le Petit-Palais, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine le Musée des Arts Décoratifs, le Musée du Louvre, le Centre Pompidou, la Cité Internationale des Arts, l’Institut du Monde Arabe, la Bibliothèque François Mitterrand ou encore la Maison rouge, la Cinémathèque française ou le Théâtre 13.

Tout le programme

Divers lieux pour cet événement
302x284 hands on design original