Ostranénie !

Exposition

Techniques mixtes

Ostranénie !

Passé : 7 juin → 7 juillet 2017

Enspac ygrec ostranenie grid Ostranénie ! — Ensapc, Ygrec L'Ensapc Ygrec présente une exposition exceptionnelle qui présente jusqu'au 7 juillet des œuvres réalisées en collaboration avec de... 2 - Bien Critique

Au début du XX e siècle, les formalistes russes font de l’estrangement une opération-clé de l’art et de la littérature : « Le procédé de l’art est le procédé d’ »estrangement » des objets, procédé qui consiste à compliquer la forme, qui accroît la difficulté et la durée de la perception, car en art, le processus perceptif est une fin en soi et doit être prolongé. L’art est un moyen de revivre la réalisation de l’objet, ce qui a été réalisé n’importe pas en art. » (L’art comme procédé, de Victor Chklovski, rééd. Allia) En ce qu’elle vise à soustraire ce que nous vivons, voyons, sentons au « monde de la perception automatisée », la défamiliarisation constitue « un antidote efficace à un risque qui nous guette tous: celui de tenir la réalité (nous compris) pour sûre. » (Carlo Ginzburg) Ostranénie évoque un pays où chaque entreprise constitue un « estrangement », chaque geste, un commencement et une avancée. La difficulté y est naturelle et mène à la simplicité : elle nous met face à la sensation des choses qui fait de la pierre une pierre, d’une chose une chose, un brin d’herbe un brin d’herbe. C’est alors qu’une chose devient la même et une autre, nouvelle, multiple dans ses usages ou ses aspects. Orange Rouge emmène les artistes dans une expérience d’estrangement et les artistes à leur tour emmènent les élèves à s’estranger de leur quotidien scolaire, dans lequel ceux-ci sont, en quelque sorte, comme des nomades voyageant d’une classe à l’autre, au sein de leur collège. Mot à mot, pas à pas, heure après heure, une succession de gestes devient une chaîne d’opérations.

Anne Bonnin

———

L’exposition Ostranénie ! se fait l’écho des onze aventures artistiques d’Orange Rouge qui se sont déroulées en 2016.
Une édition accompagnera l’exposition, un texte d’Anne Bonnin et les contributions des artistes permettront de rendre visible le processus créatif précédant les œuvres présentées.

Commissariat : Anne Bonnin et Corinne Digard

Avec les artistes : Åbäke et Eve Chabanon, Bruno Botella, Grégory Buchert, Julien Creuzet, Mimosa Echard, Florian Fouché, François Lancien Guilberteau, Marie Preston, Samuel Richardot, Anne-Lise Seusse, Thu Van Tran

et les adolescents d’ULIS 1et de SEGPA2 des collèges de Seine-Saint-Denis, de Paris et de Seine-et-Marne.

Orange Rouge

Orange Rouge provoque la rencontre insolite entre des adolescents handicapés et des artistes contemporains à travers la réalisation d’une œuvre collective. Cette expérience unique bouscule les codes artistiques et éducatifs ; elle révèle les talents et les personnalités des adolescents. Présentée au grand public lors d’une exposition, l’œuvre collective concrétise et fait rayonner l’engagement de toutes les parties prenantes : adolescents, artistes, familles, enseignants et partenaires.

Depuis 2006, près de 1800 adolescents en situation de handicap et 100 artistes contemporains ont collaboré pour créer 94 œuvres, exposées dans 7 lieux d’art contemporain.

Association d’intérêt général, agréée Jeunesse et Education Populaire, Orange Rouge a reçu en 2011 le

Prix Spécial du Jury de la Ville de Paris pour son action « Handicap; Créations ».

———

1 Les Unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS), dispositifs pour la scolarisation des élèves en situation de handicap dans le premier et le second degrés.

2 Au collège, les sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) accueillent des élèves présentant des difficultés scolaires graves et persistantes.

  • Vernissage Mardi 6 juin 18:00 → 21:00
14 Paris 14 Zoom in 14 Paris 14 Zoom out

82, Avenue Denfert-Rochereau
Bâtiment Lelong

75014 Paris

Site officiel

Denfert – Rochereau

Horaires

Du mercredi au samedi de 13h à 19h
Les dimanches de 13h à 18h
Entrée Libre

Les artistes

Et 2 autres…