Otherside > (NUM)BERS < + Dessins

Exposition

Installations, peinture, sculpture

Otherside > (NUM)BERS < + Dessins

Passé : 8 septembre → 8 octobre 2011

La galerie présente les œuvres récentes de Peter Soriano, confrontant un ensemble de sculptures intitulé « Numbers » aux œuvres sur papier.

Les sculptures de la série « Numbers » sont une continuité des « Other side ». Toujours fixées au mur, elles sont réalisées à partir de tubes en aluminium, de câbles en acier et de peinture à la bombe. La sémiotique new-yorkaise de marquage au sol se concentre cette fois-ci sur la flèche et la parenthèse auxquels s’ajoute le signe # suivi d’un chiffre. Les « Numbers » s’articulent autour de la notion de thème et de variation. Chaque œuvre est autonome tout en étant pensée telle une variante possible de la précédente. La numérotation des œuvres peut intervenir en plusieurs temps. En effet, chaque sculpture est numérotée à la fois lors de sa réalisation dans l’atelier et peut-être ensuite changée lors de l’accrochage dans un espace spécifique. Le numérotage premier sera conservé, barré et ensuite adossé à une nouvelle numérotation.

Les signes graphiques sont réalisés spontanément à la peinture à la bombe avec la même économie et la même urgence que ceux des ouvriers dans les rues de New-York. Des points de contact et/ou de liaison sont proposés entre les flèches, les câbles et les autres éléments constituant ces œuvres.

Des tensions et des confrontations sont ainsi créées et participent également à la dynamique et à l’équilibre de ces sculptures.

Alors que les « Other side » présentaient une large palette de signe et de couleur, Peter Soriano a choisi pour les « Numbers » une palette plus réduite tout en offrant plus d’autonomie à l’œuvre en regard de sa relation avec le sol ou un angle. Le rouge, l’orange et le noir sont les trois couleurs originelles de cette série. Lorsque l’artiste rature un chiffre et en ajoute un nouveau une quatrième couleur apparaît. Peter Soriano détaille toutes les instructions nécessaires à la réalisation de l’œuvre dans un document autonome à sa présentation offrant ainsi une « spontanéité guidée ».

Dans les dessins sur papier nous retrouvons également l’inscription dans un espace donné. Peter Soriano traduit, ici, ce que son œil voit et le mouvement que celui-ci fait lorsque l’artiste laisse errer son regard dans l’espace retranscrit (souvent des lieux de vie ou de l’atelier). Ces œuvres sont désignées comme des dessins « sites ».

« J’aime le mot site comme j’aime les mots ‘‘activité’’ et ‘‘situation’’. Il y a d’abord la référence à un lieu de travail qui est un lieu de construction. Ensuite je fais référence au mot “site’’ dans le sens de ‘‘site internet’’, c’est-à-dire un espace de fiction. » 1

A l’instar des « Other side » et des « Numbers », les dessins sont réalisés à la peinture à la bombe et reprennent la sémiotique new-yorkaise de marquage au sol dans une mise en forme plus libre. Une idée de volume se dégage de ces œuvres grâce aux perspectives créées par les lignes, mais aussi par l’utilisation de plusieurs feuilles de papier japon pouvant être légèrement superposées les unes aux autres. Quelques annotations viennent affirmer le rapprochement avec des plans d’architecture, nous rappelant les œuvres précédentes où des « croquis » à la mine de plomb apparaissent. Contrairement aux « Numbers » les œuvres sur papier présentent une palette de couleur plus variée. La peinture à la bombe côtoie la mine de plomb et l’aquarelle. Les signes graphiques, les lignes, les traces de pliage des feuilles de papier traduisent l’ensemble des mouvements opérés par le regard de l’artiste.

La série « Numbers » est conçue comme un alphabet. Les chiffres précédés de dièse sont placés à diverses hauteurs. Notre regard erre de signe en signe qui, telle une phrase se déployant sur le long mur de la galerie, nous conduit ainsi jusqu’à l’espace sous la verrière. Un mur blanc, sorte de trait d’union, précède ceux où sont présentés les dessins. Cette exposition offre, sous forme de déroulé, une découverte des œuvres récentes de Peter Soriano.

1 Peter Soriano dans un entretien avec Marion Daniel, « Peter Soriano du dessin-signe à la pensée visuelle », Roven, n°5, 2011, p.90-91.

Leïla Simon
07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

22, rue du Bac


75007 Paris

T. 01 42 97 44 00

www.galerie-jeanfournier.com

Rue du Bac
Tuileries

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Peter Soriano

Du même artiste