Otobong Nkanga — Cracks Around The Corner

Exposition

Collage, dessin, installations, photographie

Otobong Nkanga
Cracks Around The Corner

Passé : 1 → 30 juin 2016

La pratique artistique pluridisciplinaire d’Otobong Nkanga est définie par sa capacité à s’imprégner de l’accumulation de traces humaines et naturelles laissées dans les objets et les paysages. Avec un regard scientifique, elle observe objets et environnements qui déclenchent la mémoire, la pensée ou l’émotion. L’artiste s’abreuve de larges contextes historiques ainsi que des réalités actuelles en engageant un éventail très ouvert de la production du savoir : de la théorie politique à la philosophie, de la sociologie aux sciences naturelles.

Dessins, ouvrages textiles, photographies, installations, performances, art participatif : autant de supports à travers lesquels les ressources naturelles sont sujettes à une réflexion sur leur utilisation et leur valeur. Nkanga témoigne ainsi de façon poétique des problématiques environnementales et des modes de vie qui en découlent.
 Dans une de ses créations récentes, In Pursuit of Bling, 2014, composée de différents éléments, elle retrace les liens entre le désir passé et présent pour les matières premières et la marchandisation de la nature.

Cracks Around The Corner (« Fissures autour du coin »), première exposition d’Otobong Nkanga à la galerie In Situ, présente différents processus de pensée, de gestuelle et l’expérimentation de différents matériaux à travers de nouvelles œuvres composées de dessins, pièces textiles, une installation sonore et une peinture murale créée dans l’espace de la galerie. Les dessins de la série Captured Gesture se rapportent à des actions explorées dans diverses performances telles que Solid Maneuvers, 2015 ou From Where I stand, 2015-16. Otobong Nkanga crée la dichotomie entre les machines et les organes permettant à l’action mécanique ou corporelle d’exister.

La pièce textile Where traces lie est composée d’assemblages de matériaux tels que des images photographiques, des pierres et des métaux usinés mettant en évidence l’utilisation de matériaux. Ainsi, elle parle de l’empreinte et des procédés de transformation mécanique ou manuel de la matière première. Dans l’installation sonore I Dey O — qui signifie “je vais bien” en Pigeon English Nigerian, Otobong Nkanga développe son intérêt pour la matérialité, l’objet, le texte, le son et la voix. Cette nouvelle œuvre renvoie à l’installation présentée à la Biennale de Lyon, Wetin you go do, qui comprenait une pièce sonore et 29 boules de béton de tailles variables.

——————————

Otobong Nkanga est née en 1974 à Kano, au Nigeria, elle vit et travaille à Anvers.

Internationalement reconnue, l’œuvre d’Otobong Nkanga a été présentée ces dernières années dans de multiples institutions et lors d’événements importants : Matrix 260, UC Berkeley Art Museum and Pacific Film Archive, Berkeley, (USA, 2016) ; Museum ON/OFF Centre Pompidou, Paris, (France, 2016) ; Landversation Beirut, Beirut Art Center (Liban, 2016); Sonsbeek 16, Museum Arnhem (Pays — Bas, 2016), Comot Your Eyes Make I Borrow You Mine, Kadist Foundation, Paris (France, 2015), Crumbling Trough Powdery Air, Portikus (Frankfurt), Taste of a Stone, Stedelijk Museum (Schiedam), Bruises and Lustre MHKA (Anvers), Tracing Confessions, Museum Folkwang (Essen)…

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

17-19 rue Michel Le Comte


75003 Paris

T. 01 53 79 06 12 — F. 01 53 79 06 19

www.insituparis.fr

Arts et Métiers
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Otobong Nkanga