Paola De Pietri / Alessandra Spranzi

Exposition

Photographie

Paola De Pietri / Alessandra Spranzi

Passé : 18 janvier → 29 mars 2015

Cpif alessandra spranzi nello stesso momento grid Alessandra Spranzi, Paola de Pietri, CPIF, Pontault-Combault Le Centre photographique d’Île-de-France organise une double exposition en forme de rencontre entre les deux artistes italiennes Al... 2 - Bien Critique

Le Centre Photographique d’Île-de-France présente le travail de deux artistes italiennes actives sur la scène internationale, Paola De Pietri et Alessandra Spranzi. Si ces deux expositions monographiques se distinguent par des axes de recherche différents — l’une s’intéresse à l’espace ouvert du paysage en tant que territoire en transformation et marqué par l’homme, tandis que l’autre se concentre davantage sur l’espace clos de l’univers domestique — les deux œuvres ont toutefois en commun de questionner l’habitat ou foyer, lieu d’inscription de l’humain dans le monde qu’il soit provisoire ou plus pérenne.

Sortilegio d’Alessandra Spranzi

S’émerveiller, regarder les choses les plus ordinaires comme si c’était la première fois et, en être stupéfait : telle est l’expérience que propose Alessandra Spranzi, aux regardeurs de sa première exposition personnelle en France.

Le geste artistique d’Alessandra Spranzi consiste, ici, en l’appropriation de photographies préexistantes, prélevées méthodiquement dans des manuels ou des magazines de petites annonces, et en leur transmutation. Ces images, qui renvoient à l’espace domestique et ses objets, sont soustraites à leur contexte originel, re-photographiées et présentées pour elles-mêmes, ou encore utilisées pour des assemblages. À l’issue de ce processus, l’artiste confère à des sujets triviaux un caractère énigmatique, quasi métaphysique, et ré-enchante, comme par magie, le quotidien.

Cpif alessandra spranzi sortilegio 2 medium
Alessandra Spranzi, Sortilegio #2, 2012 52 × 41,5 cm © Alessandra Spranzi — Courtesy of Galerie P420, Bologne

Nigh Stories de Paola De Pietri

« Il émerge du travail de Paola De Pietri, (…) le sentiment d’un espace ouvert, un espace de tous, qui est en même temps un espace privé et existentiel (…) dans lequel la figure humaine se positionne de façon précise mais aussi précaire et mystérieuse. »

Roberta Valtorta, historienne de la photographie.

Paola De Pietri, interroge la manière dont les évolutions historiques informent le paysage urbain ou « naturel », et la place que l’Homme y occupe, fragile. L’ensemble Istanbul New Stories, inédit en France, constitue, à travers la transformation des faubourgs d’Istanbul, une observation de style documentaire, à la fois analytique et poétique, de lieux de vie entre ruine et édification. Les paysages de To Face révèlent les stigmates de la guerre : d’anciens abris quasiment effacés sur des lignes frontières. Les portraits d’Aéroport mettent subtilement en lumière les origines qui constituent l’identité des individus.

Deux formes en action face à l’accélération des transformations parfois violentes des milieux de vie.

Cpif paola de pietri aeroport medium
Paola De Pietri, Aéroport, 2008 © Paola De Pietri — Courtesy of Galerie Les Filles du Calvaire, Paris

Paola De Pietri et Alessandra Spranzi sont représentées respectivement par la galerie Les Filles du Calvaire à Paris, France et la galerie P420 à Bologne, Italie.

  • Vernissage Samedi 17 janvier 2015 à 15:00

    Navette gratuite depuis Paris : départ à 14h15 de la Place de la Bastille ; retour prévu à 18h
    Sur réservation au 01 70 05 49 80 ou contact@cpif.net
    Rencontre avec les artistes le jour du vernissage

77 Seine-et-Marne Zoom in 77 Seine-et-Marne Zoom out

107, av. de la République


77340 Pontault-Combault

T. 01 70 05 49 80 — F. 01 70 05 49 84

www.cpif.net

Horaires

Du mercredi au vendredi de 13h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 18h
Et sur rendez-vous

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes