Parades — Festival de performances

Foire

Architecture, céramique, design, dessin...

Parades
Festival de performances

Passé : 19 → 22 octobre 2016

Parades for Fiac

Cette année, la FIAC renforce son soutien aux pratiques performatives et au dialogue entre les disciplines dans l’art contemporain en inaugurant un nouveau festival, Parades for FIAC, qui se tient dans différents espaces emblématiques parisiens à proximité de la FIAC. Ce programme s’inscrit à l’intersection entre musique, danse contemporaine, performance et poésie. Il propose autant d’expérimentations sous la forme d’actions live ouvrant de nouveaux périmètres au champ de la performance artistique.

Le Grand Palais ouvre pour la première fois les portes du Salon d’Honneur qui mènent au Palais de la Découverte, du mercredi 19 au samedi 22 octobre à partir de 18h30; les performances présentées permettent au public de redécouvrir les espaces de ce musée à travers différents parcours mêlant fictions et réalités scientifiques. Dans les différentes cours, une programmation organisée avec le Louvre axée autour de la danse contemporaine se tient pendant la semaine de la FIAC. Des performances sont également présentées au sein du Grand Palais et en face du Petit Palais, sur l’avenue Winston Churchill. Ce festival est produit en collaboration avec le Musée du Louvre.

Accès libre dans la limite des places disponibles, sauf mention contraire dans l’agenda.

Retrouvez toute la programmation

Adresses : Musée du Louvre, 75001 Paris ; Palais de la Découverte, Avenue Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris ; Grand Palais, 75008 Paris ; Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

—————

Conversations : 3 jours de conférences à la croisée des mondes

La FIAC propose cette année trois cycles de conférences du vendredi 21 au dimanche 23 octobre, dans la « Conversation Room » au sein de la foire, un espace dédié en haut de l’Escalier d’Honneur du Grand Palais. Chaque jour, une thématique spécifique est abordée par le biais d’une confrontation directe entre l’art et d’autres formes de la pensée contemporaine, telles que la science, l’architecture ou la diplomatie.

Toutes les conversations sont en accès libre dans la limite des places disponibles.
Adresse : Grand Palais, en haut du Grand Escalier d’Honneur dans l’espace Conversation Room, 75008 Paris

—————

Programmation des conférences

Vendredi 21 octobre

Art et architecture

Conférences à 14h, 15h30 et 17h

La FIAC, en collaboration avec SOLO GALERIE (Christian Bourdais et Eva Albarran), propose des conversations autour des relations entre l’art et l’architecture modérées par Hou Hanru, directeur du MAXXI à Rome. Comment l’architecture se transforme à travers ses dialogues et ses conversations avec l’art ? Dans la sphère publique ou privée, la place et la présence de l’architecture fait débat. Soumission de l’architecture pour une parfaite intégration de l’œuvre dans l’espace ou présence de l’architecture pour donner plus de force aux œuvres ? L’architecture est devenue une nouvelle forme d’institution artistique. La fonction n’est plus forcément au cœur des problématiques et dans certains cas se suffit à elle-même par l’expérience qu’elle procure. Quelle est la place des architectes dans le panorama de la création contemporaine ? De la collection institutionnelle documentaire à la collection d’architecture pure, qui sont les acteurs publics et privés qui s’intéressent à ce champ de la création ? Maisons, pavillons et œuvres d’architectes, quelles sont les motivations qui animent ces collections, à l’aube d’un nouveau marché ?

Samedi 22 octobre

Art et Science — Le temps de l’art, le temps du monde

Conférences à 14h, 15h30 et 17h

Pour la quatrième année consécutive, la FIAC propose, en collaboration avec Coal (association pour l’art et le développement durable), un cycle de tables rondes qui propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien, cette année sur le thème : Le temps de l’art, le temps du monde.

Tandis que la frénésie de notre temps ultra connecté, ultra productif et ultra consumériste nous entraine de nouveauté en nouveauté, dans une temporalité subjective de l’instantané, de l’urgence et de la vitesse ; la réalité quant à elle, ne peut être accélérée. Les saisons restent des saisons, les années des années, le temps du monde est permanent et nous décrochons de celui-ci dans une diachronie dangereuse. Ainsi par exemple, le jour du dépassement, une date de l’année où, théoriquement, les ressources renouvelables produites par la planète pour une année entière ont été consommées, est intervenue en 2015 dès le 13 août, et a lieu plus tôt d’année en année depuis des décennies, faisant vivre l’humanité à crédit.

Comme en opposition à notre frénésie, et en dépit de la saisonnalité de la scène artistique contemporaine, l’art reste un espace qui échappe au temps. Avec la vocation de proposer et de concevoir une expérience universelle en droit, l’art nous aide à échapper à la temporalité humaine. Il est destiné à construire et rejoindre un patrimoine, et ainsi échapper au temps. Pourtant, l’art reste le témoin de son époque, et la nôtre est celle de l’accélération jusqu’au collapsus.

Alors comment les artistes contemporains concilient le temps du monde avec le temps de l’époque et celui de l’art ?

Parmi les intervenants : Melik Ohanian (artiste), Lara Almarcegui (artiste), Claire Morgan (artiste), Dominique Bourg (philosophe), Jane Lecomte (Écologue) ou encore Luc Abbadie (Ecologie).

Dimanche 23 octobre

Art et diplomatie

Conférences à 14h, 15h30 et 17h

La FIAC et Council (Gregory Castéra et Sandra Terdjman), réunissent plusieurs projets artistiques autour d’une question : Comment l’art peut-il avoir des effets diplomatiques ? Qu’ils agissent directement au sein d’institutions politiques internationales, qu’ils inventent des situations pour réunir des acteurs aux perspectives divergentes, qu’ils conçoivent des formats pour la production et la circulation d’idées, ou qu’ils pensent l’éthique de l’influence et des négociations, les projets invités utilisent la diplomatie comme un champs d’action. À partir de leurs récits d’expériences et de leurs prises de positions, le rôle et l’utilité politique de l’art sont questionnés, ainsi que les conséquences de ces approches sur l’expérience des œuvres, sur les institutions artistiques et sur les politiques culturelles. Avec le soutien de l’Institut Français.

Films d’artistes

Cinéphémère

Du mercredi 19 au dimanche 23 octobre 2016 de midi à 20h.

La FIAC et la Fondation d’Entreprise Ricard présentent la septième édition du Cinéphémère sur la Place Clémenceau, à proximité du Grand Palais et du Petit Palais dans un cinéma portatif de 14 places entièrement équipé à cet effet. Ce programme composé par la commissaire associée Marie Canet, avec les participations du FIDMarseille (Festival international de cinéma de Marseille) et du FILAF (Festival international du livre d’art et du film) rassemble un ensemble des productions internationales des plus novatrices et pour la plupart inédites en France avec entre autres les œuvres de Sara Ramo, Klara Liden, Bani Abidi, João Maria Gusmão et Pedro Paiva, Loretta Fahrenholz ou encore Laure Provost.

————

Retrouvez la programmation sur le site internet de la FIAC et à l’entrée du Cinéphémère.
Accès : sur inscription auprès de l’hôtesse à l’entrée du Cinéphémère
Adresse : Container Place Clémenceau, sortie du métro Champs Elysée-Clémenceau, 75001 Paris

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

Avenue Winston-Churchill

75008 Paris

T. 01 44 13 17 17

Champs-Élysées – Clemenceau
Franklin D.Roosevelt

Horaires

12h00 — 20h00 du jeudi 10 au samedi 12 novembre / 12h00 — 19h00 le dimanche 13 novembre

Tarifs

Plein tarif 30 € — Tarif réduit 15 €

Moins de 12 ans, gratuit

302x284 hands on design original