Paris-Delhi-Bombay… — L’Inde vue par des artistes indiens et français

Exposition

Collage, film, peinture, photographie

Paris-Delhi-Bombay…
L’Inde vue par des artistes indiens et français

Passé : 25 mai → 19 septembre 2011

Untitled 2000 grid Panorama 08/11 Tour d'horizon sans concession des expositions parisiennes du mois d'août.

Le Centre Pompidou présente Paris-Delhi-Bombay…, une grande exposition qui invite à découvrir la société indienne contemporaine à travers les regards croisés d’artistes plasticiens indiens et français. Fondé sur une collaboration inédite entre l’Inde et la France, cet événement a pour ambition de générer des échanges et de tisser des liens durables entre les deux cultures.

Singh 16 medium
Dayanita Singh, House of Love, 2010 Ensemble de 42 photographies en couleur et noir et blanc 54 x 54 cm chacune Courtesy Nature Morte, New Delhi et Frith Street Gallery, Londres © Dayanita Singh

Sous la forme d’une confrontation unique d’expressions artistiques, ce projet d’un genre nouveau se nourrit des expériences et des visions des créateurs : comment l’Inde d’aujourd’hui est-elle perçue par les artistes indiens et par les artistes français ? Près de cinquante artistes rendent compte des profondes mutations de la société indienne à travers leur perception de la politique (fondements de la démocratie, question de la partition, montée de la classe moyenne), de la religion (croyances, spiritualité…), de l’identité (nationale, régionale, linguistique, sexuelle, liée aux castes…), de l’urbanisme (exode rural, essor des mégalopoles), de l’artisanat (traditions ancestrales et modernité, héritage culturel et technologies actuelles) ou du foyer (famille, mariage, émancipation féminine, cuisine…). Artistes indiens et français apportent des éclairages sur l’Inde d’aujourd’hui et livrent leur propre interprétation de sa société. La plupart des artistes français invités dans l’exposition se sont rendus pour la première fois en Inde à l’occasion de ce projet. Plus des deux tiers des œuvres sont des productions réalisées spécifiquement dans ce cadre précis, autant de propositions inédites présentées dans un dialogue stimulant et inattendu.

Paris — Delhi — Bombay… par centrepompidou

Outre le foisonnement et l’effervescence de sa scène artistique, l’Inde est la plus grande démocratie du monde, un nouvel acteur économique de premier rang et le deuxième pays le plus peuplé de la planète. À cet égard, elle suscite un immense intérêt, souvent des passions et une attention croissante de la part du public français et européen, mais elle demeure encore lointaine et mal connue. L’ambition de Paris-Delhi-Bombay… est de faire se rencontrer les deux cultures à travers leurs scènes artistiques, de les rapprocher et de mieux faire connaître cette jeune société en plein essor et sa très dynamique scène artistique contemporaine.

Girl and table medium
Ayisha Abraham, Enroute or Of a Thousand Moons, 2010-2011, 0 Installation vidéo à partir de vidéos amateurs 8 mm de Ramesh Kapoor et Hiru Patel Vidéo numérique — Env. 20 mn Collection de l’artiste — Œuvre réalisée avec la participation du Centre Pompidou, Paris

4 Des historiens de l’art, des commissaires indiens de renom ainsi que des sociologues, des politologues, des philosophes, des anthropologues des deux pays ont été consultés et ont travaillé ensemble pour participer à l’élaboration de cette exposition en nourrissant le travail et la réflexion des artistes. Un important travail résultant de plusieurs années de recherches et d’échanges d’idées a ainsi été mené lors de rencontres organisées en Inde et en France afin de fournir des repères et des clefs aux visiteurs sous la forme de documents écrits, sonores et audiovisuels. En parallèle de l’exposition, une importante programmation de conférences, spectacles et projections audiovisuelles permet d’approfondir les différents thèmes de l’exposition.

Yashoda krishna medium
Tejal Shah, You too can touch the moon, 0 De la série the Hijra Fantasy series, 2006 — Photographie numérique sur papier Archive — 147 × 96,5 cm Courtesy de la Project 88, Mumbai ©Tejal Shah

Programmation Cinéma

En relation avec l’exposition « Paris-Delhi-Bombay… », ce programme — conçu par le service Cinéma du Mnam en collaboration avec Amrit Gangar, théoricien du cinéma et commissaire indépendant — met l’accent sur le travail d’artistes et cinéastes indiens des années 90 et 2000. En marge de Bollywood comme du cinéma « d’auteur », assez proches des documentaristes, ils portent un regard critique sur l’Inde et les contradictions qu’elle doit assumer, entre tradition et mondialisation, préservation des valeurs traditionnelles et des mythes, et développement industriel.

  • Paris-Delhi-Bombay… — Division territoriale Cinema Mercredi 1 juin 2011 à 19:00

    Les films d’Amar Kanwar explorent les aspects politiques, sociaux, économiques et écologiques propres au continent asiatique. L’héritage de la décolonisation et du morcellement de son pays, la dispersion des familles, les conflits frontaliers, la violence sectaire, la violence d’États dictatoriaux, constituent des thèmes récurrents dans son œuvre.

  • Paris-Delhi-Bombay… — Rites au Sikkim Cinema Mercredi 8 juin 2011 à 20:30

    Cinéaste, écrivain et photographe, Arghya Basu s’intéresse aux tribus semi-nomades qui vivent au Sikkim, un État himalayen situé au nord-est de l’Inde, auxquels il consacre ses documentaires subjectifs. Death Life Etc, suit le retour au pays de quelques Bhoutias, venus célébrer la nouvelle année « le Lossar » selon des rites ancestraux.

  • Paris-Delhi-Bombay… — Des Ascètes et des Dieux Cinema Mercredi 15 juin 2011 à 19:00

    Dans un style baroque, les deux cinéastes analysent l’Inde à travers les filtres des mythes et des traditions. Amit Dutta suit un ascète dans sa déambulation matinale, alors qu’il se raconte à lui-même l’histoire rêvée de son village, mêlant mythes, folklore et réalité.

  • Paris-Delhi-Bombay… — De l’éternité Cinema Mercredi 22 juin 2011 à 20:30

    L’œuvre de Kabir Mohanty Song for an Ancient Land est un travail en cours dont deux parties sont déjà achevées. La première partie, tournée dans la banlieue de Bombay est une méditation sur le dharma.

  • Paris-Delhi-Bombay… — Traces du passé Cinema Mercredi 29 juin 2011 à 20:30

    Alors que l’Inde est actuellement décrite sous l’angle de l’essor économique et du boom du secteur de la technologie de l’information, ces trois films abordent les relations fragiles au temps industriel et à la modernité.

04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

Place Georges Pompidou


75004 Paris

T. 01 44 78 12 33 — F. 01 44 78 16 73

www.centrepompidou.fr

Châtelet
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Tous les jours sauf le mardi de 11h à 21h
Nocturne les jeudis jusqu’à 23h

Tarifs

Plein tarif 14 € — Tarif réduit 11 €

Gratuit pour les moins de 18 ans, billet exonéré pour les moins de 26 ans. Et pour tout le monde, les premiers dimanches du mois.

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

Et 37 autres…

Actualité liée aux artistes