Partitions (Performances)

Conférence

Performance

Partitions (Performances)

Cycle

Le programme Partitions (Performances) confié à Christian Alandete poursuit l’exploration des liens entre la conférence et la performance à travers une nouvelle série de propositions originales. Conçue comme un séminaire ouvert de pratiques artistiques puisant dans des savoirs annexes à l’art ses références et/ou ses méthodologies, la programmation cette saison aborde des sujets aussi divers que l’histoire du cinéma, la chimie, les gender studies, le design, la géopolitique, les arts et traditions populaires, etc.

Le projet s’inspire autant des pratiques artistiques de l’enseignement, initiées par des artistes comme Joseph Beuys ou John Cage, que de l’esprit pluridisciplinaire de l’université expérimentale du Black Mountain College (1933 à 1957) et de la philosophie des « universités populaires », créées au XVIIIe siècle, dans le but d’offrir un enseignement supérieur généraliste accessible à tous. Au croisement de l’art et des sciences humaines, de la géographie, de l’histoire, de la linguistique, de la sémiologie, de la poésie ou de la littérature, ces « conférences performées » développent un format hybride, déplaçant le discours scientifique et ses dispositifs, dans le champ de l’art.

Ce programme vise à accompagner le développement d’un axe de la performance artistique qui s’appuie sur le discours et son oralité, associant parfois le geste et l’image dans une forme « augmentée » de la conférence. Croisant les thèses de Jacques Rancière sur le « Maître ignorant » et le retour de la figure de « l’amateur » définie par Bernard Stiegler — au sens étymologique du terme « qui aime » — ces formes singulières de conférences remettent en question un format relativement codifié et soulignent l’intérêt manifeste des artistes pour une réassignation des savoirs autorisés.

Pour cette troisième saison de Partitions (Performances), une douzaine d’artistes dont le travail est souvent lié à d’autres disciplines ont été invités à réaliser une performance spécifique, souvent inédite. Une de ces séances est présentée hors-les-murs au 104 dans le cadre de Jeune Création 2013, explorant cette fois l’endurance par la mobilisation des artistes sur toute une journée d’activité continue.