Partitions (performances) : Simon Ripoll-Hurier / Jean-Philippe Basello — Une proposition de Christian Alandete

Conférence

Performance

Partitions (performances) : Simon Ripoll-Hurier / Jean-Philippe Basello
Une proposition de Christian Alandete

Passé : Lundi 30 novembre 2015 19:00 → 21:00

Les recherches menées sur les particules par Lisa Randall, physicienne et professeure à l’Université d’Harvard (Warped passages. Unraveling the mysteries of the Universe’s Hidden Dimensions, Harper Collins, 2005), ont révélé l’existence de dimensions cachées que la physique quantique est en mesure de formuler alors qu’elles nous demeurent impossibles à percevoir.

Aux trois dimensions de l’espace qui nous sont connues Randall en imagine d’autres susceptibles de transformer notre rapport à l’espace-temps. C’est autour de ces autres dimensions que cette première séquence de la cinquième saison de Partitions (Performances) propose d’aborder deux formes alternatives de communications et ses conséquences sur notre perception du monde. Dans le cadre du projet Diana, Simon Ripoll-Hurier est allé à la rencontre des chasseurs de fantômes du New Jersey et a participé à leurs tentatives d’entrer en communication avec les défunts. Jean-Philippe Basello propose avec la création d’un nouveau temps grammatical du futur d’explorer « le potentiel d’une pensée déconditionnées du corps et les conséquences de cette autonomie sur le rapport à la pensée du temps ».

Simon Ripoll-Hurier / The Silent Keys

Dans le jargon radioamateur, « A Silent Key » désigne un opérateur décédé, et qui a, par conséquent, cessé d’émettre (et d’actionner la « clé de morse »). Pour les passionnés des Phénomènes de « Voix Electroniques », au contraire, les esprits des défunts ne cessent jamais d’émettre, et l’on peut utiliser radios et détecteurs d’ondes pour rentrer en contact avec eux. L’été dernier, Simon Ripoll-Hurier a filmé un groupe de chasseurs de fantômes dans le New Jersey. Si ces derniers sont passés maîtres dans l’art de faire parler les machines, c’est aussi un exercice de ventriloquie que l’artiste proposera, accompagné de deux complices (Myriam Lefkowitz & Nicolas Doutey). Cette performance s’intègre dans « Diana », un projet filmique au long cours autour de la question de la communication à distance.

Simon Ripoll-Hurier est né en 1985, il vit et travaille à Paris. Diplômé des Beaux-arts de Paris en 2008, son travail se situe au croisement de la musique et des arts visuels, explorant souvent des images collectives, comme Broadway, les nuages, les rêves, ou la Lune. Il a co-fondé *DUUU, une radio artistique en ligne, et il a fait partie du comité pédagogique du Programme d’expérimentation en arts et politique (SPEAP, Sciences po Paris). Depuis 2014, il développe le projet Diana autour de différents aspects des transmissions radios.

Jean-Philippe Basello / RECHERCHES CpD

Principe d’équivalence temps/dimensions — Dynamique des dimensions — Futur Extra-Progressif — espace(e)

Après sa société de ContreDesign, présentée l’an dernier à la Fondation d’entreprise Ricard, Jean-Philippe Basello revient proposer une nouvelle recherche prospective autour de la création d’un nouveau temps grammatical : le futur extra-progressif et ses possibles conséquences sur l’évolution de la pensée. Partant du constat que 62 % des temps de conjugaison de la langue française décrivent le passé contre un peu moins de 10 % pour ceux du futur, Basello exposera l’intérêt d’une pensée projetable dans le futur.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

12, rue Boissy d’Anglas


75008 Paris

T. 01 53 30 88 00 — F. 01 40 06 90 78

www.fondation-entreprise-ricard.com

Concorde

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées le mercredi à 12h30 et le samedi à 12h30 et 16h00.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Jean Philippe Basello
  • Simon Ripoll Hurier