Patrick Neu

Exposition

Dessin, installations, sculpture, techniques mixtes

Patrick Neu

Passé : 14 janvier → 26 février 2011

Patrick Neu est né en 1963, il vit et travaille à Wingen-sur-Moder près de Strasbourg.
Il obtient son DNSEP en 1986 à l’école supérieure d’art décoratif de Strasbourg où il fut étudiant de Sarkis. C’est d’ailleurs à l’invitation du même Sarkis, en 2007, qu’il participera à deux expositions, l’une au Louvre et l’autre au Musée Bourdelle.

Il fut pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en 1995 et en 1999 pensionnaire de la Villa Kujoyama à Kyoto. En 1997, invité par Didier Semin et Georges Didi-Huberman, il participe à l’exposition l’Empreinte, au Centre Georges Pompidou.

Il fut représenté à Paris par la galerie Patricia Dorfmann de 1995 à 1997 et par la galerie Arlogos de 1998 à 2001. Il a participé au Printemps de septembre à Toulouse en 2009, à Chef-d’œuvre, au Centre Pompidou-Metz en 2010. Le Mamco à Genève lui a consacré une monographie en 2009-2010 sous le titre Dans la suie des images et les iris de la pensée.

A propos de Patrick Neu, Didier Semin révèle dans le texte1 qu’il lui consacre que l’enjeu de l’exposition l’Empreinte « était de comprendre, aussi précisément que possible, comment les œuvres étaient faites ». Patrick Neu fait parti de cette constellation d’artistes pour qui les savoirs faire ont une importance dans la décision qui doit mener à la concrétisation d’une œuvre. Son travail plonge ses racines dans l’histoire de l’art, l’histoire des sciences et des techniques. Ses connaissances sont doublées par une compréhension profonde des gestes artistiques les plus proches et les plus éloignés dans le temps. Il dialogue aussi bien avec ses contemporains, qu’avec les orfèvres de l’antiquité ou Grünewald qui ne lui sont pas moins actuels. Le grand écart permanent entre savoirs et expérimentations, entre des procédures précises et l’idée à mettre en œuvre, explique pour une part l’exploit technique que représente chaque œuvre qui sort de l’atelier et explique également l’aspect miraculeux qui s’en dégage et notre émerveillement.

1 Didier Semin, Locus Solus, 57 Sublimation des pattes de moineau, dans Patrick Neu, L’instant n’en finit pas, édition du Frac Lorraine, 2008.

  • Vernissage Jeudi 13 janvier 2011 18:00 → 21:00
  • Patrick Neu — Finissage de l’exposition Vernissage Samedi 26 février 2011 17:00 → 19:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

5, rue des Haudriettes


75003 Paris

T. 01 46 33 04 38

www.galerieevameyer.com

Arts et Métiers
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Les samedis de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Patrick Neu

Du même artiste