Pedro Cabrita Reis

Exposition

Dessin, peinture, sculpture

Pedro Cabrita Reis

Passé : 19 novembre 2011 → 21 janvier 2012

La Galerie Nelson-Freeman présente la troisième exposition personnelle de Pedro Cabrita Reis. Originaire de Lisbonne, il est considéré comme l’un des artistes Portugais les plus influents de sa génération. Son travail explore les différentes possibilités de la sculpture, mais également de la peinture, du dessin et de la photographie.

Dans ses sculptures, Pedro Cabrita Reis utilise des matériaux de construction (brique, tube fluorescent, câble électrique, double-vitrage…), ainsi que des matériaux de récupération (porte, fenêtre, banc, échelle…) qu’il combine et assemble. L’essence du travail de Pedro Cabrita Reis réside dans l’acte même de construire. Et, bien qu’il instaure toujours un dialogue avec les lieux qu’il investit, il ne cherche pas à proposer de nouvelles formes architecturales. Ses sculptures sont des vecteurs d’émotions : elles dessinent des territoires imaginaires ; elles évoquent des architectures familières dont il ne resterait que des traces. Face à ces œuvres, le spectateur fait l’expérience de l’absence et du silence, caractéristiques qui traversent tout le travail de l’artiste. Pedro Cabrita Reis s’est avant tout fait connaître par la sculpture, pourtant, c’est à travers la peinture que l’artiste se définit :

« Je me vois comme un peintre, dans le sens classique du terme. […] C’est en tant que peintre que je me situe au monde […]. Je n’ai fait jusqu’à présent que de la peinture, certaines plus légères, accrochées au mur, d’autres plus importantes, présentées au sol, et d’autres qui englobent tout l’espace. »

Au début des années 1980, la peinture de Pedro Cabrita Reis est d’abord figurative et expressive. À la fin de la décennie, il peint uniquement sur bois ou sur des objets en bois, notamment des portes. Il utilise également une plus grande variété de médiums (laque, plâtre). Dans les années 1990, il remplace la peinture par d’autres objets (verre, bois, plâtre). Bien qu’exécutées à proprement parler sans peinture, ses panneaux peints présentent toutes les qualités d’une peinture. À la fin des années 1990, sa pratique picturale est plus que jamais liée à son travail sculptural. Dès lors, nombre de ses peintures utilisent comme support des éléments de fenêtres ou de portes, jouant du verre comme surface picturale et des parties en aluminium comme élément sculptural et cadre. Il recouvre la surface ou le dos des vitrages d’aplats d’acrylique, ou choisit de les laisser bruts. Récemment, l’artiste a réintroduit la toile dans son travail pictural, il réalise notamment la série des Grid paintings (2006-2010), qui fait écho à sa série sculpturale des Compounds initiée en 2005 (littéralement composés, soit des sculptures créées à partir d’empilement de métal, d’aluminium ou de marbre, et dont les formes évoquent celles de tours modernistes).

Principalement centrée sur la peinture, la nouvelle exposition de Pedro Cabrita Reis réunit un ensemble d’œuvres réalisées en 2011. L‘artiste y présente deux monochromes associant acrylique sur toile, double vitrage et cadre en aluminium : Les bleus #1 et Les verts #1. À leur côté, The Metal Landscape est composée de quatre panneaux provenant d’une étagère en métal dont les traces et usures dessinent un paysage abstrait. Autre sculpture murale, The Aluminum Monochrome #18 est construite sur le même principe que les Compounds, à partir d’éléments en aluminium superposés dont la face est recouverte d’une épaisse couche d’acrylique noire. Rappelant également la structure des Compounds, de par son principe d’ajout et de superposition d’un même module, la sculpture monumentale A Lifetime 2 en propose une version déconstruite. Les éléments en aluminium ne sont plus superposés régulièrement afin de former une masse compacte, mais additionnés de manière anarchique. Il s’en dégage un jeu de forces dynamiques entre les vides et les pleins ; jeu encore accru par les ajouts de peinture orange venant souligner ponctuellement certaines lignes de la sculpture. Faisant écho à The Metal Landscape, mais renouant avec le genre plus classique du paysage, l’artiste expose également trois acryliques sur toile : The Untitled Landscapes #26, #34 et #44.

Pedro Cabrita Reis est né en 1956 à Lisbonne. Il a participé à de nombreuses expositions internationales dont la Documenta IX de Kassel en 1992, les 22e et 24e Biennales de São Paulo en 1994 et 1998, la section Aperto de la Biennale de Venise en 1997. En 2003, il représente le Portugal à la Biennale de Venise. En 2009, une exposition rétrospective itinérante lui a été consacrée à la Hamburger Kunsthalle, au Carré d’Art, Nîmes (2010), au M-Museum Leuven (2011), puis au Museu Colecção Berardo, Lisbonne (2011).

Galerie Peter Freeman, Inc. Paris Galerie
Plan Plan
04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

59, rue Quincampoix


75004 Paris

T. 01 42 71 74 56 — F. 01 42 71 74 58

www.peterfreemaninc.com

Rambuteau

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Pedro Cabrita Reis