Petits drames

Exposition

Nouveaux médias, photographie, son - musique, techniques mixtes...

Petits drames

Passé : 7 novembre → 19 décembre 2015

La Galerie Da-End est heureuse de présenter Petits drames, une exposition des œuvres de huit photographes et vidéastes ayant en commun la mise en scène et la théâtralisation de leur sujet.

Au terme d’un travail de préparation documenté, ces artistes nous donnent à voir des tableaux vivants, des séquences parfois sombres ou humoristiques, réalistes ou non qui témoignent d’une attention particulière portée aux situations aussi bien banales que dramatiques. Faits divers, accidents domestiques, tension psychologique, dilemmes sentimentaux sont quelques-uns des éléments venant perturber le calme apparent du quotidien.

Slit 1 medium
Takeshi Sumi, Two face / Slit*1, 2015 Technique mixte (tirage photographique, incisions) — 33 × 48 cm Courtesy de l’artiste et la Galerie Da-End

En faisant dysfonctionner le familier, voire le monde réel, les artistes détournent leur médium à des fins narratives souvent illusionnistes. Du quotidien à l’universel, leurs œuvres nous absorbent dans une contemplation active, où se déroule le fil de récits intimes, à la spontanéité illusoire. Ces mises en scènes dénotent une grande acuité des artistes à scruter et analyser le réel à travers le prisme déformant de leur imagination.

Cette réflexion sur la représentation théâtrale du réel se double d’un questionnement du support photographique ou filmique même. À la frontière de la vidéo et de la photo, les œuvres de Benjamin Renoux par exemple, présentées sous la forme de tondi, engagent un dialogue entre tradition et technologie. Apparaît chez lui une volonté de muer la photographie doublée de la vidéo en un objet autonome et polysémique ; volonté que l’on retrouve aussi dans les créations interactives et tridimensionnelles de l’artiste colombien Nieto.

Amphore 1 3  medium
Benjamin Renoux, Amphora #1, 2015 Vidéo numérique (27 minutes), vidéo projecteur, toile de rétro-projection, plâtre, résine, pigments, bois, acrylique — 86 × 37 × 37 cm Courtesy de l’artiste et la Galerie Da-End

Les artistes nippons Satoshi Saïkusa, Ken Kitano et Takeshi Sumi, pour leur part, doublent leur travail photographique d’interventions plastiques sur les clichés, qu’ils découpent sous la forme de pastilles réassemblées dans des boites entomologiques, superposent ou transpercent de multiples petits trous laissant passer la lumière. À travers ce travail de composition, ils témoignent à leur manière du caractère furtif et évanescent de l’existence humaine.

Chez Daido Moriyama, la spontanéité du photographe en recherche de l’instant décisif fait place dans ses séries de clichés érotiques à une reconstitution minutieuse de scènes interlopes. Le parfum sulfureux qui s’en dégage n’est pas sans rappeler l’ambiance des films noirs où les femmes fatales apparaissent ou disparaissent dans la nuit…

Daend bw279x356012 medium
Daido Moriyama, Sans titre, 2012 Gelatin silver print — 43 × 36 cm Courtesy de l’artiste et la Galerie Da-End

Plus clinique, le travail photographique du plasticien Shunsuke François Nanjo bouleverse notre perception du temps et de l’espace. Les personnages miniatures blancs sur fond blanc qu’il met en scène semblent nous narrer les souvenirs universels d’heureuses interactions familiales et interpersonnelles. Enfin, le français Guillaume Delaperrière nous invitera à un voyage audio-visuel grâce à une nouvelle création mettant en scène des objets du quotidien.

  • Vernissage Samedi 7 novembre 2015 14:00 → 20:00
06 St Germain Zoom in 06 St Germain Zoom out

17, rue Guénégaud


75006 Paris

T. 01 43 29 48 64

www.da-end.com

Odéon
Pont Neuf

Horaires

Du mardi au jeudi de 14h à 19h
Les vendredis et samedis de 11h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

Actualité liée aux artistes