Pierre Gaignard — 2 Cups Stuffed

Exposition

Installations, sculpture, vidéo

Pierre Gaignard
2 Cups Stuffed

Passé : 30 janvier → 5 mars 2016

2 Cups Stuffed, « c’est, entre autres, l’histoire de deux boîtes, qui s’emboîtent l’une dans l’autre. »

En 2014, Pierre Gaignard est parti au Texas filmer les Championnats Internationaux de Chili con Carne au milieu du désert. A travers sa caméra, The Land Where The Mountains Float relate l’arrivée, la vie, et la dispersion quasi instantanée d’une communauté éphémère venue là pour élire son assez futile — mais attachant —  champion annuel.

Pierre aime filmer les gens et maltraiter l’acier. Il balance entre une évidente tendresse pour les gloires insignifiantes et fugitives, et son affrontement à la ferraille de gladiateur du vingt-et-unième siècle.

La mémoire de la curieuse silhouette de l’état du Texas, reconnaissable entre toutes, traverse désormais son œuvre comme un leitmotiv. D’un monte-charge récupéré, qu’il scie, soude, boulonne, il compose une machine qui tient de la guillotine et de la catapulte autant que du banc de musculation, et qui estampe à l’envi la carte du Texas sur des plaques d’aluminium — The Stainless Texas Cat Tree (2014) est primitive et émouvante.

Dans le film Stainless Texas Car Crash (2015), loin du désert couleur de cuivre, Pierre a rapporté l’empreinte du Texas à son port d’attache. Il soude un immense pare-chocs incandescent de la forme de l’état américain à l’avant d’un véhicule, met une jolie amie casquée au volant et les envoie ensemble emboutir une voiture à l’arrêt. La métaphore érotique affleure toujours dans le travail de Pierre, mais de la gastronome texane dépoitraillée, à la conductrice sexy exploitée et la trop bruyante Valentina d’Abbateggio, l’image même de la femme est aussi maltraitée dans ses films, que l’acier de ses sculpture entre ses mains blessées quoique gantées de Mad Max chaudronnier.

Un pied dans son berceau du vieux continent, l’autre dans la fournaise fantasmée du nouveau monde, Pierre Gaignard se recrée une famille. Son corps et ses amis sont dans les Abruzzes mais il se rêve à

Atlanta. Il s’imagine en frère du rappeur Young Thug, mais loin du bad boy citadin, embrumé et flambeur, il vit dans une Italie terrienne et ancestrale au parfum de bitume en fusion, de silex, et de chair de brebis.

De Terlingua du Texas à Abbateggio des Abruzzes, Pierre sait faire parler les conteurs, et du folklore et des traditions ancestrales ou récentes qu’ils lui relatent, il invente une nouvelle et brillante mythologie transcontinentale, et transculturelle de film et de fer.

  • Vernissage Samedi 30 janvier 16:00 → 21:00
06 St Germain Zoom in 06 St Germain Zoom out

45, rue Jacob


75006 Paris

T. 01 42 96 26 11

ericmouchet.com

Mabillon
Saint-Germain-des-Prés

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h
Et sur rendez-vous et sur RDV

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste