Please, Do Not Disturb

Exposition

Collage, design, dessin, installations...

Please, Do Not Disturb

Passé : 30 septembre → 3 décembre 2011

HOME IS WHERE THE ART IS

« De la place, il n’y en avait pas pour moi dans ma chambre de Balbec (mienne de nom seulement), elle était pleine de choses qui ne me connaissaient pas, me rendirent le coup d’oeil méfiant que je leur jetai et sans tenir aucun compte de mon existence, témoignèrent que je dérangeai le train-train de la leur. La pendule — alors qu’à la maison je n’entendais la mienne que quelques secondes par semaine, seulement quand je sortais d’une profonde méditation — continua sans s’interrompre un instant à tenir dans une langue inconnue des propos qui devaient être désobligeants pour moi, car les grands rideaux violets l’écoutaient sans répondre, mais dans une attitude analogue à celle des gens qui haussent les épaules pour montrer que la vue d’un tiers les irrite. »

Marcel Proust, À la recherche du temps perdu — À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919

Less is More Projects vous invite à l’occasion de son exposition inaugurale a troubler l’intimité d’un lieu de vie. De la juxtaposition des œuvres des artistes invités et des objets du quotidien déjà en place, est né le dialogue auquel nous vous convions, dans un univers devenu déroutant, intime, parfois dérangeant.

Qu’est-ce qu’un espace d’exposition aujourd’hui ? Est-ce une collection, un kaleïdoscope, une collision de coïncidences ?

Les peintures grand format sur papier de Jenny Bourassin, y dialoguent avec les anciennes estampes napolitaines du Vésuve en éruption; les transes hypnotiques de Guillaume Paris,sont confrontées au regard implacable d’une célèbre peinture de Caravage; s’y cotoient  les « Trous de mémoire » de Peter De Meyer qui questionne les notions de temps, d’érosion et de mémoire;  le cabinet de curiosités réinventé par Paolo Giardi, explore ici les univers intérieurs très masculins d’un découpeur obsessionnel amateur de botanique; l’autel de Jocelyn Villemont, qui allie l’outre-lieu à la fois légendaire, magique, ludique et performatif à l’animisme amérindien; et la vision très cynique de l’innocence enfantine du travail de Ceal Warnant, d’emblée hostile à tout regard d’adulte.

C’est à cette expérience collective qu’est invité le visiteur, en évoluant dans l’espace intime  du « Home », habitat physique et espace intérieur, mental, s’il ose pousser la porte. So, Please Disturb!

  • Vernissage Vendredi 30 septembre 2011 à 17:00

    Inauguration du nouvel espace curatorial de Less Is More Project.

  • Présentation des éditions limitées de Phil Ashcroft, Paolo Giardi, Sadie Hennessy, Adam Koukoudakis, Guillaume Paris, Ceal Warnants @ Less is More Projects Evénement Samedi 26 novembre 2011 14:30 → 19:00

    Less is More Projects présente et publie régulièrement des éditions limitées des artistes exposés. Cette initiative offre une occasion unique d’acquérir une œuvre d’art à prix abordable.

11 Bastille Zoom in 11 Bastille Zoom out

5, rue du Dahomey


75011 Paris

T. 06 74 15 43 94

www.lessismoreprojects.com

Bastille
Faidherbe – Chaligny
Reuilly – Diderot

Horaires

Les samedis de 15h à 19h
Et sur rendez-vous

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Les artistes