Poésie Plate-Forme / Inventer — Jérôme Mauche reçoit Gaëlle Obiégly et Judith Schlanger

Conférence

Poésie

Poésie Plate-Forme / Inventer
Jérôme Mauche reçoit Gaëlle Obiégly et Judith Schlanger

Passé : Jeudi 31 mars 2016 à 19:00

Cette rencontre entre la romancière Gaëlle Obiégly et Judith Schlanger, philosophe et écrivain, a pour intitulé « Inventer ». À partir des processus d’invention propre à l’espace littéraire, et de ces étonnantes aventures de lecture que constituent leurs livres, ces deux auteures dialogueront.

——————————

Gaëlle Obiégly

Gaëlle Obiégly est écrivain et romancière. Son écriture entre fragment, journal, association, digression et fiction, invente et teste de nouvelles formes narratives. Elle est l’auteure de Petite figurine en biscuit qui tourne sur elle-même dans sa boîte à musique, 2000, Le Vingt-et-un août, 2002 ; Gens de Beauce, 2003 ; Faune, 2005 ; La Nature, 2007, publiés par L’Arpenteur-Gallimard. On lui doit un Petit éloge de la jalousie, Folio-Gallimard, 2007, et un livre pour la jeunesse Le coyote et la fée, Le Baron perché, 2007. Elle a fait paraître aux Editions Verticales, Le Musée des valeurs sentimentales, 2011, et Mon Prochain, 2013. Elle collabore à des revues, ainsi « Chroniques purple ».

Judith Schlanger

L’œuvre de Judith Schlanger frappe par l’ampleur et la diversité de ses centres d’intérêt, ainsi qu’un mode très spécifique d’énoncer sa réflexion qui font de ses livres et essais un processus de découverte de soi comme du monde. Ses objets d’études sont la pensée, la novation, le langage, les métaphores, la lecture, la mémoire culturelle et ses pertes. De 1969 à 1996, elle a été professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem.

Son œuvre multiforme comprend des études et essais, ainsi notamment Schelling et la réalité finie, essai sur la philosophie de la nature et de l’identité, 1966, PUF ; Les Métaphores de l’organisme, Vrin, 1971, rééd. Hermann, 1995 ; Penser la bouche pleine, Mouton, 1975, rééd. Fayard, 1983 ; Le Comique des idées, Gallimard, 1977 ; Les concepts scientifiques. Invention et pouvoir avec Isabelle Stengers, La Découverte, 1989, rééd. Gallimard-Folio Essai, 1991 ; L’Invention intellectuelle, Fayard, 1991 ; La mémoire des œuvres, Nathan, 1992, rééd. Verdier, 2008 ; La Vocation, Seuil, 1997 ; Présence des œuvres perdues, Hermann, 2010 ; La lectrice est mortelle, Circé, 2013.

On lui doit aussi des recueils de textes et de poèmes, notamment Patagonie, Métailié, 1990 ; Douleur parfaite, Circé, 1991 : L’Humeur indocile, Les Belles Lettres, 2009 ; ainsi qu’un récit de formation, Le front cerclé de fer, Circé, 2015

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

12, rue Boissy d’Anglas


75008 Paris

T. 01 53 30 88 00 — F. 01 40 06 90 78

www.fondation-entreprise-ricard.com

Concorde

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées le mercredi à 12h30 et le samedi à 12h30 et 16h00.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Gaëlle Obiegly
  • Judith Schlanger