Postérieurs (le futur n’existe pas mais des futurs insistent) — Pièce chorégraphique de Pauline Simon

Evénement

Danse, performance, poésie

Postérieurs (le futur n’existe pas mais des futurs insistent)
Pièce chorégraphique de Pauline Simon

Passé : Jeudi 15 septembre 2016 à 19:30

Pièce chorégraphique de Pauline Simon suivie d’une carte blanche à Sébastien Ronceray / Braqua

Dans le cadre de sa présence aux Laboratoires depuis janvier 2015, Pauline Simon a développé plusieurs axes de recherches qui ont abouti en avril 2016 à la création de Postérieurs (le futur n’existe pas mais des futurs insistent) à la Ménagerie de Verre à Paris : une pièce chorégraphique où le Futur pourrait être observé depuis des points de vue non-anthropocentrés.

Plusieurs mois après sa création, Les Laboratoires d’Aubervilliers accueillent cette nouvelle pièce constamment travaillée de l’intérieur. Ils invitent également l’association Braquage à dialoguer avec Pauline Simon pour concevoir une programmation de films expérimentaux et d’auteurs comme autant de sources qui viennent mettre en lumière, amplifier, détourner, décaler et renforcer les axes développés dans ce travail chorégraphique.

Postérieurs (le futur n’existe pas mais des futurs insistent)

Postérieurs est une épopée marine. Quatre danseuses chantent pour le retour, dansent pour l’accalmie, lisent l’avenir dans les entrailles d’une créature des mers… Ici, l’apocalypse s’est produite ou se produira. La scène devient un seuil que les danseuses franchissent à la recherche des derniers vestiges ou de premiers pas. Ce monde à quatre est remplie de signes de la disparition : élégie, décompte, aux revoirs, fléau, mais dans le même temps construit son langage, et réassocie les rythmes, couleurs, les sons et les gestes.

Postérieurs est un objet qui regarde le futur comme la face cachée dans notre dos, nichée dans un angle mort. On construit un un espace en marge, suspendu entre mythe et anticipation. S’y rencontrent absurde, minimalisme, et onirisme.

Chorégraphie et mise en scène :

Pauline Simon en collaboration avec les interprètes
Interprètes : Paula Pi, Celine Cartillier, Aude Lachaise et Pauline Simon
Collaboration, accompagnement : Pauline Brun
Textes : Celine Cartillier, Pauline Simon et Aude Lachaise
Régie son, plateau, et vidéo : Eric Yvelin
Lumières : Florian Leduc
Des passages ou des échanges précieux : Duncan Evennou, Julien Lacroix, Antoine Cegarra, Elise Simonet, Léa Lansade, Joffrey Becker
Costumes : Maman (aka Marie-Thérèse Simon) et quelques achats sur internet.
Remerciements : Benoit Verjat, Eric Minh Cuong Castaing ainsi que ceux qui se reconnaîtront car les gestes pour ce projet furent nombreux.

—————

Carte Blanche à Sébastien Ronceray / Braquage

Partant d’une forme d’apocalypse qui se révèle par-delà nos perceptions quotidiennes, dans le territoire des bannis de la Cité, ce programme de films expérimentaux creuse des formes de trauma remettant en cause l’existence même des repères ontologiquement humains mais aussi figuratifs, narratifs, perceptifs. Comment est attaquée la matière, celle de la pensée et même celle des outils de création ? Qu’est-ce qui dans le corps (des humains, des matériaux) peut être sauvé, réanimé ? Peut s’exercer alors sur nous la sensation de renaissance au-delà de notre recouvrement du monde et des images.

  • Banlieue du vide de Thomas Köner (2003)
    Allemangne/Mini DV/n&b/12’
  • There is still enought Time de Mathieu Bouvier et Céline Cartillier (2016)
    France/Numérique/couleur/30’
  • Our Voices are Mute de SJ. Ramir (2008)
    Nouvelle-Zélande/Mini DV/couleur/5’
  • Stadt in Flammen de Schmelzdahin (1984)
    Autriche/16mm/couleur/5
  • Principle 8 de Botborg (2005)
    Collectif International/Mini DV/couleur/4’
  • The Last Shot de Cécile Fontaine (1999)
    France/16mm/couleur/7’
  • Cannot Exist de Stan Brakhage (1994)
    EU/16mm/couleur/muet/3’
  • Le bourreau turc de Georges Méliès (1903)
    France/16mm/n&b/muet/3’

—————

Entrée libre sur réservation à reservation@leslaboratoires.org ou par téléphone au 01 53 56 15 90

Ce projet est soutenu par la DRAC Ile-de-France, la Ménagerie de Verre, Les Laboratoires d’Aubervilliers, Montévidéo centre de créations contemporaines, Marseille dans le cadre d’un soutien de la région PACA — dispositif APOCS , la spedidam, le CCN de Nantes, le Théâtre de Lorient, et par des accueils studios au CND, CDC Atelier de Paris. Il a bénéficié de l’aide à l’écriture et de l’aide à la résidence Beaumarchais/SACD.

93 Seine-St-Denis Zoom in 93 Seine-St-Denis Zoom out

41, rue Lécuyer


93300 Aubervilliers

T. 01 53 56 15 90 — F. 01 53 56 15 99

www.leslaboratoires.org

Aubervilliers – Pantin Quatre Chemins

Horaires

Du lundi au vendredi de 11h à 18h et samedi de 13h à 18h

Tarifs

Accès libre

Et sur réservation pour les évènements à reservation@leslaboratoires.org

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

Les artistes

  • Pauline Simon
  • Sébastien Ronceray