Que reste-t-il de ce beau poème que tu m’as lu derrière un meuble ?

Rencontre

Poésie

Que reste-t-il de ce beau poème que tu m’as lu derrière un meuble ?

Passé : Jeudi 26 juin 2014

Présentation du livre et discussion en compagnie de Alain Rivière, Jean-Yves Jouannais et des éditeurs

Félicien Marbœuf est « le plus grand des écrivains n’ayant jamais écrit », comme nous le donnait à lire Jean-Yves Jouannais dans son essai consacré aux artistes sans œuvres. En 2009, désireux de donner une nouvelle substance à cette figure tutélaire du retrait, l’auteur fit appel à des artistes et organisa une exposition consacrée au maître ès absence à la Fondation d’entreprise Ricard. La contribution d’Alain Rivière consista en une collection de photographies d’écrivains aux yeux fermés, français et étrangers, dont les dates de naissance ou de mort chevauchent celles de Félicien Marbœuf : ils sont tous susceptibles d’avoir été lus par lui ou de l’avoir rencontré. Pour chacun d’entre eux, l’artiste a produit un nouveau portrait en tirant d’images d’époque la matière même de ces greffes de paupières et de leur mise en scène fantomatique. L’artiste a donc prêté à Marbœuf une étrange lubie consistante à accumuler des portraits d’écrivains sur leurs lits de mort, ou simplement assoupie. Cette collection donne ainsi une forme plastique au grand silence qui creuse la figure de Marbœuf : il n’a pas laissé d’œuvre, mais il aura rêvé la littérature.

À la faveur de cette publication, cette galerie de portraits est augmentée d’une seconde collection, en vis-à-vis, constituée de papiers amassés par le singulier personnage durant toute sa vie. Son abstinence littéraire n’a laissé s’y inscrire que l’œuvre du temps : macules diverses, déchirures, gribouillages, traces et signes indéchiffrables. Enfin, conservées précieusement par le maître dans son cabinet de poche à tranche rouge, quatre lettres, exhumées par Jouannais de la correspondance entre Félicien Marbœuf et Marcel Proust, nous renseignent sur l’origine de la collection : elles nous éclairent sur les intentions du premier et leur réception par le second.

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

12, rue Boissy d’Anglas


75008 Paris

T. 01 53 30 88 00 — F. 01 40 06 90 78

www.fondation-entreprise-ricard.com

Concorde

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées le mercredi à 12h30 et le samedi à 12h30 et 16h00.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Alain Rivière