Qu’est-ce qu’un art queer aujourd’hui ? Perspectives politiques — Conférence d’Isabelle Alfonsi

Conférence

Techniques mixtes

Qu’est-ce qu’un art queer aujourd’hui ? Perspectives politiques
Conférence d’Isabelle Alfonsi

Passé : Mardi 9 juin 2015 19:00 → 21:30

« Le genre n’a rien de théorique… …quelques tentatives de parler d’art en revêtant les lunettes du genre. »

Cycle de conférences Mard! Saison 8 — 2014-2015 par Isabelle Alfonsi

Conférence 5/5 : Qu’est-ce qu’un art queen aujourd’hui ? Perspectives politiques.

Cette dernière conférence du cycle revient sur la tentative de généalogie d’un art queer qui a été esquissée au fil des conférences précédentes (de Claude Cahun à General Idea, en passant par Lynda Benglis) et en dressera le bilan, pour discuter de pratiques artistiques contemporaines et de leur importance politique. En nous inspirant des définitions établies par Renate Lorenz dans son livre Queer Art, il s’agira d’étudier précisément quel impact sur les représentations et sur le réel peuvent avoir les travaux de Henrik Olesen, Wu Tsang, Paul Chan ou Hito Steyerl. On espère ainsi dessiner, non seulement une lignée d’artistes queer, mais également contribuer à ce que Renate Lorenz appelle le développement d’une théorie freak de l’art.

Le cycle de conférences s’attache à offrir des éléments de réponse aux interrogations soulevées par les débats de société récents autour du genre, à partir d’exemples tirés de la culture visuelle des 20 et 21ème siècles. Les productions plastiques ont en effet accompagné l’émergence d’une vision culturelle des différences sexuelles : de Rrose Sélavy (personnage féminin créé et incarné par Marcel Duchamp) à Hito Steyerl, en passant par Claude Cahun, Lynda Benglis, General Idea, Pauline Boudry/Renate Lorenz ou Henrik Olesen. L’évocation d’un certain nombre d’auteur-e-s et de leurs productions nous aidera à comprendre comment les identités de genre sont représentées dans les pratiques artistiques modernes et contemporaines, et par extension, comment elles circulent dans la société que nous habitons.

Le féminisme a été largement utilisé comme outil de déconstruction de l’histoire de l’art et de ses canons, dans l’idée de se défaire d’une conception universaliste du beau à partir des années 1960-1970, notamment à travers les travaux de Linda Nochlin aux Etats-Unis, de Griselda Pollock, Roszika Parker ou Laura Mulvey en Angleterre. C’est en partant de leurs analyses, et en les augmentant des influences plus contemporaines d’un féminisme queer, que le cycle Mard! propose une étude des pratiques de drag, de reenactement et de reconstitution dans le film et la performance, ainsi que d’une certaine sculpture contemporaine qui se défait des divisions classiques (dur/ mou, saillant/ rentrant, abstrait/ figuratif, masculin/féminin).

Ce programme de conférences a été développé à l’occasion d’une résidence de recherche de deux mois à San Francisco (août-septembre 2014), dans le cadre du programme « hors-les-murs » de l’Institut Français.

Infos pratiques :

Médiathèque d’Ivry — Auditorium Antonin Artaud
152, avenue Danielle Casanova
94200 Ivry-sur-Seine
M° ligne 7, Mairie d’Ivry (50 m du Métro)
Durée 1h30 — Entrée libre.

Les soirs de Mard!, l’exposition au Crédac est ouverte jusqu’à 18h45 : Delphine Coindet, Modes & Usages de l’art.

Isabelle Alfonsi
94 Val-de-Marne Zoom in 94 Val-de-Marne Zoom out

La Manufacture des Œillets,
25-29 rue Raspail


94200 Ivry s/ Seine

T. 01 49 60 25 06 — F. 01 49 60 25 07

www.credac.fr

Mairie d'Ivry

Horaires

Du mardi au vendredi de 14h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 19h
Et sur rendez-vous Fermé les jours feriés

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu