Reboot #1 — Bonne et mauvaise exposition

Conférence

Techniques mixtes

Reboot #1
Bonne et mauvaise exposition

Passé : Jeudi 24 février 2011 19:00 → 22:00

Une proposition de Christophe Kihm et Florence Ostende

Invités : Chus Martinez (MACBA, Barcelone), Giovanni Carmine (Kunsthalle, St Gallen) et Marc-Olivier Wahler (Palais de Tokyo, Paris).

Lors de cette première séance de Reboot, il s’agira, pour chacun des invités de soumettre deux projets d’exposition qui puissent prendre place dans le contexte du Palais de Tokyo en travaux. Non pas de saisir la notion de chantier comme une donnée thématique pour une exposition, même si cette possibilité ne peut être totalement écartée, mais de répondre à deux questions à travers une approche pragmatique du chantier comme lieu d’exposition. Comment et quoi exposer dans un lieu en travaux ? Comment, à partir de cette situation, mettre l’exposition en chantier ? Si l’on considère, comme cela semble justement admis dans le domaine des arts plastiques, qu’une exposition est une forme, alors, il faut en tirer toutes les conséquences sur un plan théorique comme sur un plan pratique : donner consistance à ces formes, en dresser des typologies ou des classes, et développer des critères d’évaluation pertinents qui permettent d’en faire la critique. Le faux problème relatif à cette conception de l’exposition en tant que forme, qui fait écran à une réflexion pertinente à son sujet sur des plans pratiques comme théoriques, est le bénéfice symbolique que l’on en tire immédiatement pour affirmer une position d’autorité (le fameux « auteur d’exposition »).

L’enjeu de cette soirée consistera à ébaucher un cadre conceptuel pour penser autrement les pratiques et les formes de l’exposition à partir d’un point d’entrée problématique : le ratage. En effet, il n’existe pas d’expositions ratées, ou plutôt, le ratage, qui innerve les pratiques modernes et contemporaines de l’art, n’est pas une force qui agit au sein des pratiques d’exposition courant sur cette même période historique. A partir de là, plusieurs hypothèses possibles… C’est aussi la raison pour laquelle nous avons demandé à chacun des participants à cette première session de soumettre une bonne exposition et une mauvaise exposition. C’est à dire une exposition qui, selon celui qui la conçoit, fonctionnerait bien. Contre une autre, qu’il proposerait aussi, et qui fonctionnerait mal ou ne fonctionnerait pas. Puis de produire, à partir de ces deux versions et par la mise en exergue des variables qui les distinguent, la visibilité d’opérations de construction (sur un plan conceptuel ou pratique) et la viabilité de critères d’évaluation pertinents pour une théorie de l’exposition.

Chacun des invités sera amené à présenter ses projets, mais aussi à leur donner une forme exposée. De sorte que c’est aussi dans l’écart entre l’exposé et l’exposition que se situe cette réflexion.

La séance sera suivie de la projection de la captation de la performance intitulée Mon ex, d’Eric Duyckaerts, qui s’est tenue au Jeu de Paume en Mars 2007.

16 Trocadéro Zoom in 16 Trocadéro Zoom out

13, av. du Président Wilson


75016 Paris

T. 01 81 97 35 88

www.palaisdetokyo.com

Alma – Marceau
Boissière
Iéna

Horaires

Tous les jours sauf le mardi de midi à minuit

Tarifs

Plein tarif 12 € — Tarif réduit 9 €

Gratuité pour les visiteurs de moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires des minimas sociaux…

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu