Robert Mapplethorpe

Exposition

Photographie

Robert Mapplethorpe

Passé : 26 mars → 13 juillet 2014

Eb072. 766 lisalyon 1982 300dpi original grid Robert Mapplethorpe — Grand Palais S’il est relativement court, le parcours consacré à Robert Mapplethorpe au Grand Palais n’en est pas moins riche avec une concentra... 2 - Bien Critique

L’exposition Robert Mapplethorpe au Grand Palais compte plus de 200 œuvres, ce qui en fait une des plus importantes rétrospectives muséales organisées autour de l’œuvre de cet artiste. La sélection couvre toute la carrière de photographe de Mapplethorpe, des polaroids du début des années 1970 aux portraits de la fin des années 1980, en passant par les nus sculpturaux, les natures mortes, le sado-masochisme… L’exposition s’attache à révéler toutes les facettes de cette œuvre au-delà des clichés dans lesquels elle a été longtemps enfermée.

048. 1729 thomas 1987 300dpi medium
Robert Mapplethorpe, Thomas, 1987 Épreuve gelatino-argentique — 61 × 50,8 cm © Robert Mapplethorpe Foundation

Par exemple, un focus autour de ses deux muses Patti Smith et Lisa Lyon permet d’aborder le thème de la femme et de la féminité et de voir un aspect moins connu de l’œuvre du photographe. L’enjeu de cette exposition est de montrer que Mapplethorpe est un grand artiste classique, avec une problématique de plasticien, qui a utilisé le medium de la photographie comme il aurait pu utiliser la sculpture. Au-delà de l’aspect artistique, cette exposition est aussi un témoignage sur le New York artistique des années 1970-1980. Dans son entretien avec Janet Kardon en 1987, Mapplethorpe explique que la photographie dans les années 70 était « le médium parfait » pour « une époque où tout allait vite ». Mapplethorpe ne voulait pas être photographe, en un sens, c’est la photographie qui l’a choisi. Plus loin dans le même entretien, il confirme : « si j’étais né il y a cent ou deux cent ans, j’aurais été sans doute sculpteur, mais la photographie est une façon rapide de voir et de sculpters. Lisa Lyon me rappelle les modèles de Michel-Ange, qui a sculpté des femmes musclées. »

072. 766 lisalyon 1982 300dpi medium
Robert Mapplethorpe, Lisa Lyon, 0 Épreuve gelatino-argentique — 50,8 × 40,6 cm © Robert Mapplethorpe Foundation

Mapplethorpe se positionne dès l’orée de sa carrière en Artiste avec un A majuscule. A l’opposé d’un Helmut Newton qui voulait être photographe de mode dès son adolescence et a transcendé cet art appliqué pour en faire un art à part entière en imposant sa vision du monde et de la photographie, Robert Mapplethorpe est d’abord un sculpteur dans l’âme et dans l’imagination, un plasticien habité par la question du corps et de sa sexualité et obsédé par la recherche d’une forme parfaite.

101. 5 pattismith 1978 300dpi medium
Robert Mapplethorpe, Patti Smith, 0 Épreuve gelatino-argentique — 50,8 × 40,6 cm © Robert Mapplethorpe Foundation

Dans le sillage de Man Ray, Mapplethorpe veut être « créateur d’images » plus que photographe, « poète » plus que documentariste. Dans le catalogue de l’exposition milanaise qui confrontait les deux artistes, Bruno Cora rappelle le parallélisme des vies qui croise celui des œuvres :

« Avant de devenir des maîtres de la photographie, Man Ray et Mapplethorpe ont tous les deux été peintres et sculpteurs, créateurs d’objets ; ils ont tous deux vécu à Brooklyn et New York ; ils ont tous deux réalisé des portraits des intellectuels de leur temps ; et ils ont tous deux été des explorateurs incisifs de la forme nue, de ses qualités sculpturales et de l’énergie qui en ressortait. »

08 Paris 8 Zoom in 08 Paris 8 Zoom out

3, av du Général Eisenhower


75008 Paris

T. 01 44 13 17 17

Site officiel

Champs-Élysées – Clemenceau
Franklin D.Roosevelt

Horaires

Les horaires d’ouverture du Grand Palais dépendent des expositions ou des événements qui s’y déroulent

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Robert Mapplethorpe