Rochers de lettrés — Itinéraires de l’art en Chine

Exposition

Dessin, peinture

Rochers de lettrés
Itinéraires de l’art en Chine

Passé : 28 mars → 25 juin 2012

Le musée Guimet présente une exposition d’envergure internationale sur le thème des rochers de lettrés chinois et leur place dans l’univers de ces gentilshommes, à la fois poètes et fonctionnaires, peintres et calligraphes. Parmi la centaine d’objets exposés, des prêts exceptionnels venus de Chine et des Etats-Unis ajoutent aux pierres les accessoires indispensables pour l’écrit et les peintures, classiques et contemporaines.

Les Lettrés fonctionnaires : un métier éprouvant, une pépinière de talents

Rompus à la connaissance des textes classiques, certains lettrés — qu’ils aient ou non été reçus aux examens mandarinaux — cultivaient un jardin secret, lieu de leurs rares loisirs, espace de paix fermé à la rue et au monde. Loin des contraintes de leur métier, ils s’y adonnaient à un délicieux laisser-aller nourri de poésie et de contemplation de la nature. Des rochers amoureusement acquis étaient placés dans leur studio, et leur mobilier était d’une simplicité recherchée.

Au VIIIè siècle, ils se définissent eux même comme reclus à demi, ou “reclus à la cour” quand ils ne s’exilent pas définitivement. Dans une société où servir était une des vertus premières de l’Etat confucéen, la force d’âme de ces lettrés suscita toujours un sentiment ambigu d’admiration et d’envie.

Les pierres de Lettrés : montagnes en miniature, microcosmes de L’Univers

Assimilés à des montagnes, des rochers étaient posés dans des bassins pour symboliser les îles des immortels, dans l’espoir que, par la magie sympathique des ressemblances, ceux-ci viendraient y résider. Plus tard et selon la même idée, on les disposa dans les jardins, conçus comme représentations en miniature de l’univers.

Leurs liens secrets avec les transformations de la terre, le poids du souffle de vie dont on les savait chargés, en faisaient dans la cosmologie chinoise des concentrés solides d’énergies. L’habitude se répandit sous les Tang (581-618) de faire entrer ces « montagnes » dans le studio en y plaçant des pierres dont la forme, la couleur, la texture évoquaient de façon irrésistible telle montagne, tel paysage, tel chemin caverneux, ouvrant les portes de toutes les rêveries.

Les Lettrés chinois contemporains

L’attrait qui s’est exercé sur ces « pétromaniaques » s’est aussi traduit par le désir de représenter leurs trésors. Simple extension de leur passion et quête esthétique dans un premier temps, les peintures de rochers ont évolué en une sorte d’hymne discret et passionné aux merveilles de la nature, ce dont témoignent parfaitement les créations plastiques et picturales du lettré chinois contemporain Zeng Xiaojun, la plupart des pierres de cette exposition ainsi que les objets de lettrés et le mobilier provenant de sa collection personnelle.

Peintures de rochers et de paysages inspirées par les pierres ponctuent cet ensemble où les œuvres classiques côtoient celles de Liu Dan, autre lettré contemporain. Œuvres plastiques ou peintures, toutes témoignent de la permanence de l’esprit lettré dans la Chine d’aujourd’hui.

Avec le mécénat de Terre Entière, voyagiste culturel et de la banque HSBC. En partenariat médias avec Art Absolument, Art Aujourd’hui, Arte, A Nous Paris, Chine Plus, le Figaroscope.

Musée Guimet Musée
Plan Plan
16 Trocadéro Zoom in 16 Trocadéro Zoom out

6, place d’Iéna


75016 Paris

T. 01 56 52 53 00

www.guimet.fr

Iéna

Horaires

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h

Tarifs

Plein tarif 7,50€ — 8 € — Tarif réduit 5,50€ — 6 €

Gratuit pour les moins de 18 ans

302x284 hands on design original