Saâdane Afif — The Fountain Archives

Exposition

Installations, photographie, porcelaine

Saâdane Afif
The Fountain Archives

Passé : 1 février → 30 avril 2017

Centre pompidou saadane afif fountain archives grid Saâdane Afif — Centre Pompidou Invité à présenter au Centre Pompidou ses Fountain Archives, Saâdane Afif rend un hommage appuyé à Marcel Duchamp tout en entraînant cette œuvre symbolique dans un champ conceptuel qui en poursuit le geste initial.

Fountain de Marcel Duchamp a 100 ans. Pour fêter cet anniversaire, le Centre Pompidou présente l’œuvre de Saâdane Afif, The Fountain Archives. Depuis 2008, l’artiste collectionne les publications dans lesquelles est reproduit le fameux ready-made et a ainsi donné naissance à une œuvre insolite qui n’a depuis cessé de s’enrichir. The Fountain Archives comprend deux ensembles :

 — le premier constitué des pages arrachées aux publications sur lesquelles figure une reproduction de Fountain. Chacune de ces pages est encadrée individuellement.

 — le second ensemble réunit les publications (cela peut aller du guide de voyage jusqu’aux ouvrages d’histoire de l’art) dans lesquelles ces images de Fountain ont été arrachées.

En retirant une page d’une publication tirée à des centaines ou des milliers d’exemplaires, Saâdane Afif recrée de l’unique, du singulier. La page arrachée est unique, tout comme la publication amputée qui, sur son étagère, devient une archive muette en même temps qu’un moule, un négatif. Au fil des années, le work in progress de l’artiste a suscité des commentaires et des publications qui, dès lors qu’apparaissait une photographie de Fountain, étaient susceptibles d’en devenir une partie. Certaines des pages déchirées montrent une image de ces pages déchirées où la porcelaine de Duchamp appartient déjà à The Fountain Archives. Le projet engendre de la sorte son propre matériau et pourrait finir par parler de lui-même autant que de l’historique urinoir.

Dans le renversement dialectique de la reproduction et de la production, du multiple et de l’unique, s’affirme ce qui rend l’art de Saâdane Afif si crucial : une poétique de la relance, du rebond, contre la vaine utopie de l’œuvre auto-suffisante et parfaitement close sur elle-même. D’ailleurs, conformément au protocole qu’il a mis en place, l’artiste demandera à divers auteurs d’écrire des lyrics à partir de The Fountain Archives. Ces textes seront lisibles sur les murs de la salle d’exposition.