Steven Pippin — Aberration optique

Exposition

Photographie

Steven Pippin
Aberration optique

Encore environ 2 mois : 14 juin → 11 septembre 2017

La révolution numérique est en marche, lorsqu’au milieu des années 1980, l’artiste britannique, Steven Pippin, se fait connaître par ses « proto-photographies » prises à l’aide d’objets courants transformés en chambres noires. De l’armoire au réfrigérateur, de la baignoire à la machine à laver, des toilettes publiques aux salles d’exposition, tout y passera, y compris le Photomaton, qui, tout-en-un, représente pour Steven Pippin un modèle parfait de « machine célibataire » : appareil photo, appareil à développer et à tirer des images prêtes à consommer.

L’exposition, conçue pour la Galerie de photographies du Centre Pompidou, fait suite à l’acquisition récente de trois œuvres de Steven Pippin par le Musée national d’art moderne. Elle se veut une revue expresse de l’artiste depuis 1984, ainsi qu’un précipité d’histoire de la photographie. Elle rassemble des œuvres photographiques, mais aussi des appareils conçus ou trafiqués par Pippin, ainsi que du matériel engagé dans la réalisation de ses différents travaux.

En 1993, dans des conditions acrobatiques, Steven Pippin convertit les sanitaires du train Londres-Brighton en studio et laboratoire pour la durée du voyage : The Continued Saga of an Amateur Photographer. En 1998, l’artiste pousse l’expérience dans une laverie automatique où lui vient l’idée d’enregistrer en plusieurs images un personnage se déplaçant devant la ligne des machines à laver. Hommage à Muybridge, Anglais émigré à San Francisco où, en 1878, il disposa en ligne douze chambres photographiques pour décomposer les mouvements d’un cheval au galop.

Pippin rejoue Muybridge en lançant un cheval dans la laverie pour en saisir le mouvement, les machines à laver servant aussi au développement des images : Laudromat Locomotion. Après cet exploit exposé pour la première fois au SF MOMA de San Francisco, Pippin se détourne de la photographie pendant dix ans. Puis sa course effrénée vers l’image instantanée reprend.

———

Steven Pippin est né en 1960, il vit à Greenwich (Royaume-Uni). Ses œuvres sont dans les collections du Centre Pompidou, du MOMA (New York), de la Tate Gallery (Londres), du Guggenheim Museum (NY), du SF MOMA (San Francisco) , dans la Collection Lafayette Anticipation — Fonds de dotation Famille Moulin, Paris, au FNAC, Puteaux, et dans les Frac Limousin et Bretagne.

Galerie de photographies, forum-1, entrée libre

04 Beaubourg Zoom in 04 Beaubourg Zoom out

Place Georges Pompidou

75004 Paris

T. 01 44 78 12 33 — F. 01 44 78 16 73

www.centrepompidou.fr

Châtelet
Hôtel de Ville
Rambuteau

Horaires

Tous les jours sauf le mardi de 11h à 21h
Nocturne les jeudis jusqu’à 23h

Tarifs

Plein tarif 14 € — Tarif réduit 11 €

Gratuit pour les moins de 18 ans, billet exonéré pour les moins de 26 ans. Et pour tout le monde, les premiers dimanches du mois.

Small maison rouge 2017 original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Steven Pippin

Événements aux alentours