Timothée Talard — Dystopie

Exposition

Architecture, dessin, installations

Timothée Talard
Dystopie

Passé : 12 avril → 11 mai 2013

Si l’on s’en tient à la définition du Petit Robert, le pétrole est une huile minérale naturelle accumulée en gisement et utilisée comme source d’énergie. Source de toutes les attentions, l’or noir attise les tensions dans le monde. Il est devenu un enjeu politique, social et économique d’envergure.

Timothée Talard utilise cette matière mêlée à d’autres produits chimiques sur des toiles grands formats. Ce sont alors toutes les nuances du noir qui s’y reflètent jusqu’à laisser apparaître la lumière :

« Une toile faite avec des hydrocarbures. Sombre à première vue. Bleu, jaune, violet … Les couleurs de l’arc-en-ciel s’offrent au regard du spectateur ; comme un arc-en-ciel dans la nuit. »

Le contraste se forme entre le fond et la forme, entre l’arc-en-ciel beau et poétique et la matière polluante et destructrice.

On retrouve cette distance dans la série de dessins au pastel présentant des centrales atomiques et autres moyens de production énergétiques. Les images séduisantes d’un derrick explosant ou la flamme d’une torchère flottant dans le ciel renvoient immédiatement aux problématiques liés à ces moyens de productions et d’exploitations. Outre leur épuisement inéluctable, l’exploitation de ces combustibles est à l’origine de problèmes environnementaux relatifs aux dégâts écologiques liés à leur extraction et à leur utilisation.

Comme dans un roman d’anticipation, un arbre brûlé est recouvert d’un enchevêtrement de fils électriques ayant pour seul but de fournir l’énergie à une faible lumière. Une forme narrative pour décrire un avenir sombre, une plongée dans une dystopie.

  • Vernissage Jeudi 11 avril 2013 à 18:00
14 Paris 14 Zoom in 14 Paris 14 Zoom out

82, avenue Denfert-Rochereau


75014 Paris

www.jeunecreation.org

Denfert – Rochereau

Horaires

Du mardi au samedi de 13h à 18h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Timothée Talard