Tomàs Alonso — Variations on a tube

Exposition

Design

Tomàs Alonso
Variations on a tube

Passé : 22 octobre → 23 décembre 2009

La dimension du travail de Tomàs Alonso serait comprise comme différentes écritures d’un point d’interrogation. Les réponses (on ne peut s’empêcher de les chercher) sont aussi nombreuses que les variantes d’interprétation des propositions. Elles sont parfois paradoxales. Il faudrait croire toujours que la liberté est amie de la contradiction.

Morceau de meuble, le tube semble ici tourner autour de son propos comme un trombone torturé. Il ne l’atteint jamais vraiment, tandis qu’il le soutient physiquement (le design aime la structure). D’ailleurs il reste entier, comme s’il tenait, de cette manière aussi, à marquer sa distinction. Ce tube est partout la section d’une pièce unique, sans soudure, assemblage, ni rupture autre qu’une succession de cintrages. Un nœud en voie d’émancipation.

Squelettique en regard des volumes qu’il accompagne (le corps du meuble, l’intérieur domestique lui même), le tube se pose en greffe. C’est d’une prothèse historique qu’il s’agirait avant tout. Dans une démarche qui suivrait la ligne sinueuse du tube (de Weimar à Milan, avec étapes), le tube a entre temps égaré ses accents outrageants. S’il n’est plus associé à la plomberie ou au guidon de vélo autrefois obscène pour le bourgeois hors ces emplois modestes il reste toujours lourd des promesses de la modernité. Sur cette carte là (celle d’un temps plus que d’espace) le tube dessine des artères et des routes. Ses gradations chromatiques n’y marqueraient plus une hiérarchie de liaisons. Ce design invoquerait une idéologie d’autoroute l’efficacité d’une liaison aussi rapide que possible entre un point A et un point B pour proposer, en fin de compte, un spectre de différentes routes départementales le choix d’une richesse de parcours plutôt que celui de la vitesse. Ces tubes sont autant de détours (le design entretient avec le détour une relation adultère essentielle).

Pierre Doze
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

8, rue Charlot


75003 Paris

T. 01 44 54 90 88

www.nextlevelgalerie.com

Filles du Calvaire
Rambuteau
République
Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h
Et sur rendez-vous

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Tomàs Alonso