Un rembrandt comme planche à repasser

Exposition

Dessin, installations, peinture, photographie...

Un rembrandt comme planche à repasser

Passé : 16 → 24 février 2013

Si chez Miró les formes semblent flotter, chez Öyvind Fahlström elles flottent vraiment. C’est là une des différences entre l’art moderne et l’art contemporain. Alors, quand une œuvre n’est plus forcément une sculpture, une peinture ou un dessin, elle ne saurait être déterminée par défaut, mais par choix. Il en va de même de la distinction entre une image trouvée et une image fabriquée, entre une empreinte et un dessin.

La langue anglaise a l’avantage de posséder deux mots signifiant image : image et picture. Le deuxième désigne une image qui est déjà matérialisée dans une forme spécifique. C’est ce qui nous intéresse ici. Pour qu’une image soit visible, il est nécessaire qu’elle s’incarne par un médium, une technique, un matériau et/ou un objet, dans un contexte particulier. C’est avec cet objet qu’un plasticien va travailler.

Au 6b,avec Un rembrandt comme planche à repasser, je souhaite aborder ce sujet en invitant Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize, Vassilis Salpistis, Maxime Thieffine et Nicolas Tourre. Cette question du rapport de l’image au matériau me semble être le fil rouge de nos pratiques pourtant souvent divergentes.

— Henni Alftan

Nicolas Tourre

Le rapport de l’image au matériau se joue selon le principe d’une perméabilité de la peinture et de son environnement. Puisque je peins souvent à l’extérieur, je laisse la lumière du soleil altérer les couleurs. C’est un mode de production qui me permet de questionner les limites du médium et de mettre l’image à l’épreuve du réel auquel elle s’articule.

Maxime Thieffine

Je travaille à rendre présentes des images à partir du conflit inévitable entre images exposées et espace d’exposition. J’active donc des matériaux et des objets qui répondent à la matérialité de l’espace et troublent ce qui est représenté dans les images. Pour cela, je navigue entre les échelles, allant du paysage ou de l’architecture jusqu’au grain de la peau ou dans la structure du Jpeg, cherchant des liens secrets entre les innombrables fragments du monde qui peuplent notre quotidien.

Vassilis Salpistis

Le travail de Vassilis Salpistis explore les possibilités de réactivation du médium pictural au contact des problématiques contemporaines touchant au statut de l’image, ses mécanismes de reconnaissance et son instabilité fondamentale.

Découpées, pliées, recouvertes, froissées, les images de Salpistis racontent la double histoire de l’objet et de sa représentation, leur parasitage mutuel et la tendance de la seconde à constamment déplacer les limites de son autonomie précaire en renvoyant à autre chose que ce qu’elle montre.

— Vangelis Athanassopoulos

Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize

La problématique des Lamarche-Ovize est de tenter de s’inverser en permanence et d’inverser et de contredire les problématiques.

Comment un dessin peut tendre à des questions de sculptures, matières, problématique de la figure, trois dimensions, cadre envisagé comme un socle et comment une sculpture peut mimer et devenir un dessin, une ligne, des plans, une illustration ou une zone transitoire de réflexion.

Henni Alftan

La bienveillance du regard, à voir des images dans de simples coups de pinceaux ou taches tient de son besoin de tout interpréter. C’est pourquoi on pourrait être tenté de peindre comme on regarde les nuages. Mais j’ai toujours aspiré à une pratique de la peinture qui serait plus analytique qu’expressive, et je préfère décoder ces phénomènes plutôt que de me laissée emporter par elles. Ma façon de peindre est gestuelle mais maniérée, car le maniérisme vise moins à représenter l’objet qu’à manifester l’artifice de l’art, à mettre la peinture en représentation.

  • Vernissage Vendredi 15 février 2013 18:00 → 22:00
Le 6b Lieu indépendant
Plan Plan
93 Seine-St-Denis Zoom in 93 Seine-St-Denis Zoom out

6-10 quai de Seine


93200 Saint-Denis

T. 01 42 43 23 34

www.le6b.fr

Basilique de Saint-Denis

Horaires

Du lundi au vendredi de 14h à 18h
Ouverture de l’accueil. Pour les événements voir les horaires dans le descriptif des événements.

Tarifs

Accès libre

302x284 hands on design original

Les artistes

  • Maxime Thieffine
  • Henni Alftan
  • Nicolas Tourre
  • Vassilis Salpistis
  • Florentine & Alexandre Lamarche Ovize