Valérie Jouve — Un Etat

Exposition

Film, photographie, son - musique

Valérie Jouve
Un Etat

Passé : 12 janvier → 23 février 2013

Vj013 6 original grid Valérie Jouve à la galerie Xippas Après des passages très remarqués à la Galerie Anne de Villepoix et au Plateau, Valérie Jouve expose à la galerie Xippas, une série... 1 - Pas mal Critique

L’œuvre photographique de Valérie Jouve s’est développée autour de deux entités : l’humain et le paysage, et plus généralement la ville et sa périphérie. Chaque image se construit autour de la notion de rencontre entre des corps, qu’ils soient personnes, architectures ou éléments paysages. Ainsi, lorsque Valérie Jouve photographie des personnages, si l’image est le prétexte à la rencontre c’est finalement la rencontre qui devient prétexte à l’image. Alors que la photographie n’est qu’une surface, elle devient le moyen de relayer une certaine forme d’empathie. Valérie Jouve aborde le médium photographique non pas comme un moyen de montrer, mais davantage de faire sentir et de motiver le rapport intuitif du spectateur. Si chaque photographie garde une autonomie propre, c’est dans l’espace que l’œuvre se déploie. À la façon d’une composition musicale, Valérie Jouve envisage l’accrochage de manière à produire du mouvement qui naît de la cohabitation des images entre elles.

C’est donc tout naturellement que Valérie Jouve s’est tournée vers l’image mouvement réalisant dès 2003 à Marseille son premier film Grand littoral.

Lors d’un voyage en 2008, Valérie Jouve découvre Israël et les territoires autonomes palestiniens. Fascinée, elle entame un long travail relevant, à travers la photographie et le film, tout ce qui forme son identité, captant ses personnages et saisissant la représentation quotidienne de ses villes les faisant intervenir comme figures emblématiques.

Cette nouvelle exposition personnelle à la galerie Xippas est l’occasion de présenter son nouveau film Traversée. Ce film entamé en 2010 est un road-movie croisant 5 des villes palestiniennes (un livre en préparation « Portrait de 6 villes palestiniennes », ensemble de 150 images, sortira chez Actes Sud au printemps 2014)

«La traversée du territoire est dictée par un trio décalé et improbable, d’une enfant, d’un marionnettiste et de sa marionnette, son double mal identifié (comme élément vecteur de liens). Leur relation est tendre, mais tapageuse. Ces deux personnages ne sont pas les protagonistes du film, mais bien plus les passeurs de ce territoire. Ils remettent en jeu la relation humaine, extraite de la simple lecture du conflit, pour redonner une autre réalité de la vie là-bas. »

Valérie Jouve.

Parallèlement, Valérie Jouve présente un ensemble d’images fixes, comme sorties du film. Le regard contemplatif qu’inspirent les paysages de grands formats est sans cesse vitalisé par les images des passants qui plongent le visiteur dans l’effervescence de la ville. À hauteur de regard, les lignes tracent des ponts, les corps se font échos pour former une atmosphère où les images accompagnent littéralement le flux des visiteurs, créant par là même les interactions nécessaires à la rencontre. Les photographies de Valérie Jouve débordent d’elles-mêmes, au-delà de ce qu‘elles représentent elles interrogent sur les affinités du corps par rapport au lieu et sur la manière dont les corps construisent ces lieux. Cette exposition vient affirmer son choix de travailler sur le support film (chambre photographique et 16 mm) comme un corps en soi.

Un livre monographique autour de l’œuvre de Valérie Jouve, intitulé «Résonance», édité par Ute Eskildsen, est paru aux éditions Steidl en 2012 (ISBN : 978-3-86521-625-0).

Valérie Jouve est née en 1964 à Saint-Étienne. Elle vit et travaille à Paris. Depuis sa première exposition en 1995 au MAC de Marseille, elle a participé à de nombreuses expositions en Europe et aux Etats-Unis. Le centre Georges Pompidou a été le premier à présenter en 2010 ses œuvres photographies réalisées dans les territoires autonomes palestiniens. Ses œuvres ont été présentées au Sprengel Museum de Hanovre en Allemagne en 2005, à l’IAC de Villeurbanne en 2003 et au Winterthur Museum en Suisse en 2002. Son premier film « Grand Littoral » a été présenté dans de nombreux festivals, ainsi qu’au MOMA à New York en 2004. Il a reçu le prix du Festival International du Film Documentaire de Marseille. Elle a réalisé en 2007 son troisième film « Münster Lands » à l’invitation du Skulptur Projekte 07 présenté à Münster en Allemagne. Ces œuvres sont présentes dans d’importantes collections publiques : MAC/VAL, Vitry sur Seine ; Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou ; le Museum Folkwang de Essen en Allemagne ; la Fondation NSM Vie/ABN-AMRO ; le Stedeljikmuseum d’Amsterdam aux Pays-Bas ; le Walker Art Center de Minneapolis aux Etats-Unis.

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

108, rue Vieille du Temple


75003 Paris

T. 01 40 27 05 55 — F. 01 40 27 07 16

www.xippas.com

Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Valérie Jouve

Du même artiste