Vocales

Exposition

Film, installations, nouveaux médias, performance...

Vocales

Passé : 4 février → 23 avril 2017

Pour créer ensemble, au début, il faut accepter l’indétermination et accueillir l’antagonisme, puis tâtonner, laisser advenir les discussions et travailler les ajustements. Ces points de départ et ces processus de création nous semblent favoriser—quelle qu’en soit l’issue—la construction des relations et la créativité de chacun.

Oui (je te coupe, excuse-moi), depuis le temps qu’on en parle—mais a-t-on jamais assez de temps pour la conversation?—à votre avis, à quel moment arrive la multiplicité
des voix? Le «je» qui se mêle au «nous»? Mais y a-t-il simplement un «nous»?

Et ensuite? Quel est le devenir de ces paroles échangées? Art? Empowerment? Actions sociales? Et les objets et les mots qui en émergent? Leur réception?

Pour moi, ce qui est important, c’est que la voix est «radicalement sociale autant qu’individuelle, [elle] signale la manière dont l’homme se situe dans le monde et à l’égard de l’autre» (Paul Zumthor).

C’est pourquoi des prises de parole seront incluses dans l’exposition. On ne dissocie pas les différentes modalités d’énonciation (quotidienne, universitaire, poétique, issue des œuvres, des processus, des recherches théoriques…), on pense un dispositif spécifique pour accueillir les échanges. On expose des paroles et leur évanescence, mais aussi ce qu’elles produisent, ou du moins une partie. On imagine entendre les diverses interventions résonner avec les œuvres et documents matérialisés.

Reprenons un extrait du texte scientifique écrit pour préparer les deux journées d’étude: «nous nous attacherons […] à penser la manière dont chaque individu à la rencontre de l’Autre voit résonner en lui les voix multiples qui l’habitent. La création coopérative rend sensible cet état où chacun tente de jongler habilement avec cette multitude intérieure.»

Intérieure mais aussi extérieure je pense. Dans l’oralité, il y a un va-et-vient entre le collectif et l’individuel: chaque mot ou parole est imprégné d’une mémoire qui s’amplifie et se modifie dans les échanges. Il y a une actualisation du soi et du nous à chaque moment. Et dans cette importance de l’ici et maintenant, se mêlent le passé et l’avenir. Cette mémoire est aussi celle des significations et des contextes différents dont est chargé chaque mot énoncé par autrui.

Comment traduire alors? D’une subjectivité à l’autre, d’un imaginaire à l’autre, d’une langue à l’autre…

Tu penses que c’est possible?
Oui. Mais seulement si la traduction rend compte de la présence de l’autre en nous et dans nos langages.

La traduction n’est-elle alors pas simplement une autre façon d’appeler ces tentatives artistiques construites autour de l’expérience de l’altérité?

Hum… Tu crois?

Vocales, un projet en partenariat avec le MAC VAL Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, l’équipe de recherche Teamed (AIAC) et l’Université Paris 8 Vincennes—Saint-Denis, la Villa Vassilieff, la plateforme de recherche «Pratiques d’Hospitalité» initiée et coordonnée par Simone Frangi & Katia Schneller à l’ÉSAD •Grenoble, l’Université du Québec à Montréal, La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec, la Médiathèque de Brétigny-sur-Orge, le Théâtre Brétigny, scène conventionnée et avec le soutien de Fluxus Art Projects.

Céline Poulin, Marie Preston et Stéphanie Airaud
  • Vernissage de Vocales Vernissage Samedi 4 février 18:00 → 21:00
  • Radius Working Group — Une proposition de Christian Nyampeta Evénement 10 février → 3 mars

    Chaque vendredi soir, à partir de 18h le Radius Working Group anime une émission de radio diffusée sur cacbretigny.com, qui nous fait entendre actualités, histoires et chansons provenant de Lagos, Jérusalem, Johannesburg, Kigali, Londres, New York et Brétigny-sur-Orge. Des séances d’enregistrement live auront lieu ponctuellement en présence d’invités. Leurs contributions s’ajouteront aux réalisations hebdomadaires afin de former un album de musique.

  • Radius Working Group — Une proposition de Christian Nyampeta Evénement Vendredi 17 février à 18:00

    Chaque vendredi soir, le Radius Working Group anime une émission de radio diffusée sur cacbretigny.com, qui nous fait entendre actualités, histoires et chansons provenant de Lagos, Jérusalem, Johannesburg, Kigali, Londres, New York et Brétigny-sur-Orge. Des séances d’enregistrement live auront lieu ponctuellement en présence d’invités. Leurs contributions
    s’ajouteront aux réalisations hebdomadaires afin de former un album de musique.

  • Rencontre avec Sébastien Rémy — Tant que je vous parle ce n’est pas une frontière Rencontre Samedi 18 février à 15:00

    « Sur le panneau plexiglas où je colle mon visage, le reflet d’une page se superpose à des textes et des images imprimés. page 12. Je déchiffre graduellement : ‘‘J’aimerais bien parler doucement, tout
    doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d’images, et tu n’aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait ’’. Après des minutes de silence et des hésitations, assis non loin les uns des autres, nous engageons une conversation. » (Sébastien Rémy)

  • Les samedis contés Evénement Samedi 18 février à 16:00

    Racontées à plusieurs voix par les bibliothécaires et des conteurs invités, les histoires choisies pour ces deux rendez-vous s’adressent aux adultes aussi bien qu’aux enfants.
    En partenariat avec la Médiathèque de Brétigny-sur-Orge.

  • Radius Working Group — Une proposition de Christian Nyampeta Evénement Vendredi 24 février à 18:00

    Chaque vendredi soir, le Radius Working Group anime une émission de radio diffusée sur cacbretigny.com, qui nous fait entendre actualités, histoires et chansons provenant de Lagos, Jérusalem, Johannesburg, Kigali, Londres, New York et Brétigny-sur-Orge. Des séances d’enregistrement live auront lieu ponctuellement en présence d’invités. Leurs contributions
    s’ajouteront aux réalisations hebdomadaires afin de former un album de musique.

  • Radius Working Group — Une proposition de Christian Nyampeta Evénement Vendredi 3 mars à 18:00

    Chaque vendredi soir, le Radius Working Group anime une émission de radio diffusée sur cacbretigny.com, qui nous fait entendre actualités, histoires et chansons provenant de Lagos, Jérusalem, Johannesburg, Kigali, Londres, New York et Brétigny-sur-Orge. Des séances d’enregistrement live auront lieu ponctuellement en présence d’invités. Leurs contributions
    s’ajouteront aux réalisations hebdomadaires afin de former un album de musique.

  • Rencontre avec Sébastien Rémy — Tant que je vous parle ce n’est pas une frontière Rencontre Samedi 4 mars à 15:00

    « Sur le panneau plexiglas où je colle mon visage, le reflet d’une page se superpose à des textes et des images imprimés. page 12. Je déchiffre graduellement : ‘‘J’aimerais bien parler doucement, tout
    doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d’images, et tu n’aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait ’’. Après des minutes de silence et des hésitations, assis non loin les uns des autres, nous engageons une conversation. » (Sébastien Rémy)

  • Yes we care — Rencontre-débat avec Mélanie Perrier, chorégraphe Rencontre Samedi 11 mars à 18:00

    Et si le care permettait déjà d’ouvrir un espace où chacun.e puisse s’écouter? Dans le cadre de l’événement « Yes we care » au Théâtre Brétigny, la chorégraphe Mélanie Perrier propose d’entamer la soirée au CAC en pratiquant et partageant des paroles multiples pour se familiariser avec cette éthique au cœur des autres. Lorsque dire, c’est faire (déjà).
    Un projet du Théâtre Brétigny, scène conventionnée.

  • Conférence de Béatrice Guillier et Performance d’Esther Ferrer Performance Samedi 25 mars à 15:30

    15h30 « Le boudoir et l’atelier : la transmission féminine entre savoir-être et savoir-faire sur Youtube », conférence de Béatrice Guillier, étudiante-chercheuse à l’EHESS
    La plateforme YouTube, souvent désignée comme étant une véritable révolution, est pourtant le lieu d’une transmission d’un savoir-être et d’un savoir-faire dont l’objet n’est pas nouveau. Au fil des tutoriels, les spectatrices apprennent ainsi à quitter l’enfance et à devenir de parfaites jeunes filles.
    17h « Questions féministes », performance d’Esther Ferrer
    Avec cette performance, Esther Ferrer interpelle le public, lui pose des questions sur l’art et le féminisme et l’invite à formuler des réponses, générant alors un nouveau cycle de questions.

  • Rencontre avec Sébastien Rémy — Tant que je vous parle ce n’est pas une frontière Rencontre Samedi 1 avril à 15:00

    « Sur le panneau plexiglas où je colle mon visage, le reflet d’une page se superpose à des textes et des images imprimés. page 12. Je déchiffre graduellement : ‘‘J’aimerais bien parler doucement, tout doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d’images, et tu n’aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait ’’. Après des minutes de silence et des hésitations, assis non loin les uns des autres, nous engageons une conversation. » (Sébastien Rémy)

  • Les samedis contés Evénement Samedi 15 avril à 15:00

    Storytelling Saturdays (family activity)
    Told in many voices by the librarians and invited storytellers, the stories selected for these two events are addressed to both adult and children’s audiences.
    In partnership with the Médiathèque of Brétigny-sur-Orge.

  • Rencontre avec Sébastien Rémy — Tant que je vous parle ce n’est pas une frontière Rencontre Samedi 22 avril à 15:00

    « Sur le panneau plexiglas où je colle mon visage, le reflet d’une page se superpose à des textes et des images imprimés. page 12. Je déchiffre graduellement : ‘‘J’aimerais bien parler doucement, tout
    doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d’images, et tu n’aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait ’’. Après des minutes de silence et des hésitations, assis non loin les uns des autres, nous engageons une conversation. » (Sébastien Rémy)

  • Rencontre avec Sébastien Rémy — Tant que je vous parle ce n’est pas une frontière Rencontre Dimanche 23 avril à 15:00

    « Sur le panneau plexiglas où je colle mon visage, le reflet d’une page se superpose à des textes et des images imprimés. page 12. Je déchiffre graduellement : ‘‘J’aimerais bien parler doucement, tout
    doucement, afin que tu sois obligé de venir tout près de moi, et je parlerais dans une langue qui te semblerait étrangère, ou peut-être uniquement sous forme d’images, et tu n’aurais rien à identifier, car je serais là et ça te suffirait ’’. Après des minutes de silence et des hésitations, assis non loin les uns des autres, nous engageons une conversation. » (Sébastien Rémy)

91 Essonne Zoom in 91 Essonne Zoom out

Espace Jules Verne
rue Henri Douard

91220 Brétigny s/Orge

T. 33 (0)1 60 85 20 78

www.cacbretigny.com

Horaires

Du mardi au samedi de 14h à 18h
Nocturnes les soirs de représentation au Théâtre Brétigny, scène conventionnée.

Tarifs

Accès libre

Les artistes

  • Cyril Verde
  • Sébastien Rémy
  • Marie Preston
  • Leigh Ledare
  • Till Roeskens
  • Esther Ferrer
  • Núria Güell
  • Adelita Husni Bey
  • Devora Neumark
  • Christian Nyampeta