Wang Haiyang — Rhizomes

Exposition

Dessin, peinture, techniques mixtes, vidéo

Wang Haiyang
Rhizomes

Passé : 13 septembre → 2 novembre 2013

Jeune artiste originaire de la province du Shandong, Wang Haiyang s’éloigne des courants dominants de l’art contemporain chinois, souvent caractérisés par des contenus sociaux et des métaphores politiques. Son œuvre explore les états du subconscient et les relations les plus tortueuses avec nos désirs.

Devant les toiles et vidéos de Wang Haiyang, il s’agit moins de comprendre ou expliquer que de se laisser emporter par l’imaginaire débridé de l’artiste : les corps se transforment et se métamorphosent, alors que des images énigmatiques nous mettent face à des émotions dérangeantes. Ce fut en effet son psychologue, à l’époque de ses études aux Beaux-Arts de Pékin, qui le stimula à exprimer dans ses peintures le fond de son âme et les anxiétés qui l’affectaient, plutôt que suivre les styles académiques.

Cet artiste très onirique, qui peut nous faire penser à Dalí ou Garouste, n’est pas sans affinité avec le mouvement surréaliste qui, pour André Breton, devait approfondir l’état de rêve et concevoir l’expression artistique comme une activité psychique pure. En effet, les œuvres fantasmatiques de Wang Haiyang manifestent les formations de l’inconscient à ciel ouvert comme l’illustre, par exemple, la figure de Freud dont le crâne s’ouvre pour laisser s’échapper des papillons.

Dans ses vidéos d’animation, Wang Haiyang s’exprime pleinement selon son flux de conscience. Freud, Fish and Butterfly et Double Fikret (2012) sont des peintures animées, résultant d’un travail extraordinaire de dessin au pastel et de gommages successifs sur papier de verre. L’artiste utilise une technique similaire à celle de William Kentridge, en dessinant toujours sur la même feuille de papier. Il photographie chaque étape de ce travail manuel patient et méticuleux, puis anime les images sous forme de vidéos.

Les deux animations se composent de deux mille dessins : Wang Haiyang a dessiné et gommé chaque jour pendant plus d’un an, pour revenir au point de départ d’une feuille vierge. Il a comparé sa manière de procéder à la pratique spirituelle du Mandala tibétain :

« Un moine passe toute une année à réaliser un Mandala de sable voué à disparaître. Une fois terminée, l’œuvre éphémère est détruite, sans laisser aucune trace, tout simplement. On pourrait penser qu’il n’y a rien sur le papier où j’ai tout effacé, mais en réalité il représente 1325,5 heures de la vie de Wang Haiyang. »

Wang Haiyang est né en 1984 dans la province de Shandong. En 2008, il est diplômé de l’Académie Centrale de Beaux Arts de Pékin, où il s’est spécialisé dans la peinture et la gravure. Son talent de peintre a été découvert très tôt et lui a valu plusieurs prix. Plus récemment, Wang Haiyang a été remarqué internationalement pour son travail d’animation : les films Freud, Fish and Butterfly and Double Fikret ont été primés au 55e DOK Leipzig Film Festival (Allemagne), au 11e Sommets du Cinéma d’animation de Montréal (Canada), au 25e Holland Animation Festival et ont été sélectionnés dans plus de vingt autres festivals internationaux. En 2012, Wang Haiyang a obtenu le prix « Young Talent » du Today Art Museum de Pékin. Actuellement, il habite et travaille à Pékin.

  • Vernissage Jeudi 12 septembre 2013 18:00 → 21:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

62, rue de Turbigo


75003 Paris

T. 01 42 74 32 36

www.galerieparisbeijing.com

Arts et Métiers
Temple

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste

  • Wang Haiyang