Warning Shot

Exposition

Dessin, installations, performance, vidéo

Warning Shot

Dans 6 jours : 5 → 27 juillet 2017

Une proposition de Barbara Polla1

Porter attention… Attention au monde. Regarder. Prendre le temps. Please, pay attention, please2.

Warning Shot : une exposition de vidéos, sur le thème de l’écologie. Une écologie des images et du temps. L’art vidéo recycle les images et en crée de nouvelles. Le titre de l’exposition lui est donné par la vidéo éponyme de Janet Biggs. Dans cette vidéo — la cinquième d’une pentalogie que Biggs consacre au Grand Nord —, l’artiste se tient elle même devant les montagnes de Svalbard. Elle tire un coup de semonce en direction de la montagne, avec la même application et la même jouissance apparente que le faisait Niki de Saint Phalle, sa sœur en armes, à Montmartre — mais ici au milieu du centre du monde. Que nous dit Janet Biggs avec ce geste qui resta alors ignoré de tous, localement et globalement ? Que la vie contemporaine se vit dans l’intimité-extimité de l’espace de l’écran. Et que l’écran vidéo n’est plus une surface que l’on regarde, mais un environnement dans lequel on vit et que l’on occupe. La vidéo WARNING SHOT donne vie à l’intention de Janet Biggs ; sans elle, le coup de semonce serait resté lettre morte dans un Grand Nord à la dérive. La vidéo nous le donne à voir, dans toute son inutilité et sa solitaire splendeur.

Warning Shot ? Un coup de semonce esthétique. Le spectateur, captivé par la beauté des images, se met à penser. Les artistes de WARNING SHOT ne proposent pas de concepts didactiques mais prennent le spectateur par la main et le mènent à travers leurs œuvres vers son propre imaginaire. Les œuvres n’ont crainte d’être belles, elles se veulent belles et elles le sont, captivantes et inscrites dans notre temps.

La question du temps est l’une des raisons de la préférence donnée ici à la vidéo. Notre environnement est d’abord un environnement temporel. La vidéo d’art, comme la poésie, offre un espace nouveau, inexploré, un environnement temporel autre nous permettant de penser le monde. La poésie, disait le poète grec Yannis Ritsos, est une main posée sur l’épaule du temps. La vidéo est une main, elle aussi, qui se pose quelque part entre nos yeux notre épaule et notre âme, effleurant notre « réflexion ». Notre regard se pose, s’arrête et réfléchit. La vidéo est un miroir du temps.

Warning Shot évite et contourne le didactisme écologique et tente de prendre le spectateur par surprise, de le captiver et le capturer dans la beauté des images et des sons, dans des mondes de différences, de menaces et de craintes, d’inquiétante étrangeté de l’être, de mutation et de poésie, dans un temps « post-historique ». Warning Shot pose des questions et se demande : à quoi sommes-nous censés faire attention, exactement ?

———

1 Barbara Polla est docteur en médecine, galeriste (Analix Forever) et porte un intérêt particulier à la vidéo et à la poésie. Elle est aussi commissaire d’exposition et écrivain. En 1994, elle a créé à Genève le premier programme « Environnement et Santé » de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève ; en 2011 elle est à l’initiative de la création de VIDEO FOREVER (https://videoforever.wordpress.com/).

2 Bruce Nauman, repris par Conrad Bakker ; Barbara Polla et Paul Ardenne, Peintures. Please, py attention, please, La Muette — BDL, 2010 ; http://www.paris-art.com/peintures-please-pay-attention-please/

Barbara Polla
  • Vernissage Mardi 4 juillet 18:00 → 21:00