Yang Yongliang — La Source aux Fleurs de Pêcher

Exposition

Photographie

Yang Yongliang
La Source aux Fleurs de Pêcher

Passé : 7 janvier → 17 mars 2012

La Source aux Fleurs de Pêcher

La Source aux Fleurs de Pêcher est un célèbre poème en prose de l’auteur Tao Yuanming de la dynastie des Song. L’histoire raconte qu’un pêcheur suivant le cours d’une rivière s’était soudain retrouvé au milieu d’une forêt de fleurs de pêcher. Souhaitant découvrir l’étendue de cette forêt, il se rendit jusqu’à la source de la rivière et y découvrit un passage vers un pays extraordinaire dont les habitants étaient les descendants de ceux qui avaient fui la tyrannie de l’empereur des Qin. Le pêcheur finit par rentrer chez lui et plus personne ne retrouva le chemin de cette contrée.

Dans sa nouvelle série, Yang Yongliang reprend cette allégorie en proposant une illustration sombre de cette région idyllique laissant errer des personnages vêtus de blanc, sans distinction particulière, dans un décor traditionnel aux pêchers sans fleurs et dans lesquels surgissent d’immenses éléments industriels et urbains en pleine décadence. Passé maître dans la combinaison subtile de l’art du Shanshui et des techniques numériques, Yang Yongliang nous livre une série délicate et raffinée pour exprimer paradoxalement l’agressivité industrielle et l’urbanisation à outrance qui mènent à la perdition de l’homme et de la Nature, prenant peu à peu le pas sur la nature luxuriante. Ces paysages poétiques sont ponctués d’éléments urbains en décomposition mais l’harmonie qui s’en dégage crée l’illusion d’un paysage traditionnel paisible. Les œuvres de Yang Yongliang questionnent et interpellent sur l’ironie du sort de ces personnages condamnés à vivre dans un monde illusoirement idéal. Ne sommes-nous pas nous-mêmes acteurs de cette fatalité ?

03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

62, rue de Turbigo

75003 Paris

T. 01 42 74 32 36

www.galerieparisbeijing.com

Arts et Métiers
Temple

Horaires

Du mardi au samedi de 11h à 19h

302x284 hands on design original

L’artiste