Yvan Salomone — L’achose

Exposition

Dessin

Yvan Salomone
L’achose

Passé : 10 septembre → 15 octobre 2016

La galerie Xippas présente la troisième exposition personnelle de Yvan Salomone. L’exposition comprend un ensemble de 35 aquarelles réalisées au cours de trois dernières années.

« Éclipse… Rêve : défuntes, deux boîtes d’emballage, de leurs paires de chaussures. Rêve : larges taches noires imprimées et posées sur un lit gardé par un petit chien blanc aboyant. Rêve : sur scène, derrière leurs instruments, cherchant un accord, Sigmund Freud, Marcel Broodthaers, le Douanier Rousseau, Henri de Toulouse-Lautrec. Rêve : avec des moyens scéniques variant à infini. Rêve : disparition apparente de la logique — quatre cachant deux — épistémique, clinique, politique, poétique… Tournoient autour de l’axe invisible de ces bassins nocturnes des temps évaporés peints, d’un épais mystère, dans lesquels, immergé, j’y effectue de lents mouvements de brasses, d’aveugles plongées en apnée ; je ne possède pas d’autres méthodes pour tenter d’en sentir les qualités, la profondeur, la contraignante viscosité. Pour reprendre mon souffle et m’assurer une nouvelle réserve, je pose devant moi ce que je ne dessine pas entièrement : un groupe de boîtes sur pilots, à l’origine, couvertes de monstrueux et pathétiques logos ; ce dont sont grimés, rayés les objets militants. Je gomme, j’efface et me retirent de ce monde de signes brutaux. Récuser, expulser ? Imprimés autrement, c’est en ne les traçant pas, que j’avance vers six contenants montés sur pied, muets… maintenant resplendissants du refus d’informer : civilité lacustre. Leur peau non tatouée brille ! Un calme peut se déplier ! Souvent, je parle d’écho, mais aujourd’hui, c’est d’appuis : celui de se situer par ses rejets… diffus et mobiles. Le groupe suspendu plonge ses pieux dans la matière d’une glu métaphorique : mare polluée, ruban. Dans la réalité de la prise de vue, de l’approche, la surface sur laquelle l’ensemble repose n’est qu’une scène de bitume ordinaire, peut être encore supposable. Je soigne ici mon retrait ; il offre un mutisme faisant office de déclaration : mon silence est celui de demain ! Projet de motifs reclus et vigilants… Reflets et rejets mêlés là où l’image, une nouvelle fois, s’amuse de ses ellipses. »

L’artiste

Yvan Salomone est né en 1957 à Saint-Malo où il vit et travaille. En 1991, il fixe le cadre de sa pratique, réalisant une aquarelle par semaine, toutes de format identique. La dénomination de chaque œuvre concrétise par ailleurs ce rythme de production : elle se compose de trois chiffres et d’un mot, le premier étant le numéro de l’aquarelle, et les suivants la date de sa réalisation. Salomone peint à l’atelier à partir de repérages photographiques réalisés aux quatre coins de la planète. La photo ne sert pas d’image à reproduire mais à interpréter librement ; elle n’est qu’un point de départ visuel. Ainsi, la représentation des matériaux bruts (conteneurs, béton, acier…) confrontée à la légèreté que requière l’aquarelle, se métamorphose-t-elle pour donner toute sa singularité à ces compositions. Les paysages de Yvan Salomone revendiquent une dématérialisation poétique du réel et s’imposent au regardeur comme autant d’espaces en suspens.

——————————

L’œuvre de Yvan Salomone a été exposée dans plusieurs institutions en Europe, telles que : Mnam — Centre Pompidou, Mac Val, Cité de l’architecture, Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, La Criée, Centre d’art contemporain (Rennes), Mamco (Genève), Witte de With (Rotterdam), Musée de la chaux-de-Fonds (Suisse), FRAC… Ses œuvres figurent dans des collections publiques et privées telles que : MNAM Centre Pompidou, FMAC, Mac Val, FRAC Bretagne, Haute Normandie, PACA, Picardie, Limousin, Poitou-Charentes, Île-de-France, Auvergne, Pays de la Loire, Langeudoc-Rousillon, Fonds Municipal de la Ville de Paris, Collection Société Générale, MAMCO (Genève), Museu Colecçao Berardo (Lisbonne), Witte de With (Rotterdam).

Évaporations, la suite du livre Zoneblanche, est actuellement en préparation et sera publié à la fin de l’année 2016 par les éditions du Mamco.

  • Vernissage Samedi 10 septembre 15:00 → 20:00
03 Le Marais Zoom in 03 Le Marais Zoom out

108, rue Vieille du Temple

75003 Paris

T. 01 40 27 05 55 — F. 01 40 27 07 16

www.xippas.com

Saint-Sébastien – Froissart

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h

302x284 hands on design original

Programme de ce lieu

L’artiste

  • Yvan Salomone