Galerie Jean Fournier

La galerie Jean Fournier a été fondée en 1954 par Jean Fournier (1922 -2006). Jean Fournier fut le directeur de la librairie — galerie Kléber où eurent lieu les premières expositions consacrées à Simon Hantaï. A partir de 1964 et jusqu’en 1979, Jean Fournier va concentrer son activité de marchand rue du Bac. Il ouvre un espace rue Quincampoix en 1980 pour revenir rue du Bac en 1999. La galerie continue son activité grâce au soutien de Jean-Marie Bonnet, son président.

Après avoir été dirigée pendant dix ans par Elodie Rahard jusqu’en mai 2013, Emilie Ovaere-Corthay en est désormais la directrice. Ancienne conservatrice au musée Matisse du Cateau-Cambrésis durant six années, elle a été en charge du commissariat de L’Art dans les Chapelles de 2010 à 2013. Ses activités de commissariat et de recherches l’ont menée à concevoir des projets où l’art actuel est articulé à l’art moderne. Ses pas l’ont naturellement guidée vers la galerie Jean Fournier, lui-même grand amateur de l’œuvre de Matisse.

Jean Fournier fut le galeriste de Simon Hantaï, qu’il exposa dès 1956. Leur collaboration étroite perdure puisque, depuis le décès de l’artiste en 2008, la galerie poursuit un important travail de diffusion et de recherche sur cet immense artiste.

Jean Fournier a également défendu pendant de longues années des peintres américains venus s’installer en France dans les années 1950 à l’instar de James Bishop, Sam Francis, Shirley Jaffe, Joan Mitchell, Jean Paul Riopelle et Kimber Smith.

Depuis les premiers engagements de Jean Fournier, les choix de la galerie sont principalement orientés vers l’abstraction et les pratiques picturales des années cinquante à nos jours. Ces dialogues féconds et intergénérationnels fondent aujourd’hui l’identité de la galerie et la dynamisent.

Portée par ce passé prestigieux, la galerie expose aujourd’hui des peintres et sculpteurs, européens et américains, dont la pratique artistique se développe depuis les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix : Stéphane Bordarier, Didier Demozay, Gilgian Gelzer, Claire-Jeanne Jézéquel, Frédérique Lucien, Pierre Mabille, Jean François Maurige, Peter Soriano et Claude Tétot. Depuis 2008, la galerie montre de nouveau l’œuvre de Pierre Buraglio. La galerie s’est également engagée auprès de plus jeunes artistes comme Nicolas Guiet dont la pratique picturale se situe aux frontières de la sculpture et redéfinit totalement le tableau.

Des cartons d’invitation conçus avec originalité et minutie jusqu’aux catalogues monographiques édités régulièrement pour chacun des artistes, la
galerie a toujours accordé un soin très particulier à l’édition et aux publications.

La programmation de la galerie est cadencée par des expositions monographiques des artistes qui témoignent de leurs travaux récents et des expositions consacrées à un aspect particulier des œuvres des artistes historiques. Récemment, une nouvelle programmation d’expositions collectives, conçues tels des musées imaginaires, rythme les expositions monographiques.

Galerie Jean Fournier Galerie
Plan Plan
07 Paris 7 Zoom in 07 Paris 7 Zoom out

22, rue du Bac

75007 Paris

T. 01 42 97 44 00

www.galerie-jeanfournier.com

Rue du Bac
Tuileries

Horaires

Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

Lieux aux alentours