Catherine Melin — Écho

Exposition

Dessin, sérigraphie

Catherine Melin
Écho

Encore 19 jours : 19 mai → 9 juin 2018

Si Catherine Melin utilise depuis de nombreuses années la photographie comme un outil de captation d’espaces et d’ambiances, lui servant à nourrir son travail de dessin, d’installation et de sculpture, la plupart de ces images ne conservent cependant qu’un statut de documents autonomes.

Désireuse de se saisir de ce corpus d’images, Catherine Melin développe depuis 2017 un travail qui, par différents procédés, cherche précisément à en détourner la nature originelle et à se jouer de l’instabilité de leur statut.

C’est en résidence au Bel Ordinaire, à Pau, qu’elle réalise une première série d’œuvres à la poudre de graphite : les images insolées puis transférées sur le papier avec une base transparente sont ensuite révélées par l’application et la dispersion de la poudre de graphite, laissant remonter le sujet à la surface à la manière d’un révélateur.

Par le traitement en valeur de gris qu’elle leur réserve, Catherine Melin les dote d’une présence nouvelle, discrète et sourde. Il ne s’agit pas de subjuguer l’œil, bien au contraire. L’intérêt se situe ici dans le délai qu’imposent au spectateur la révélation et la compréhension de ces images ambiguës, qui tiennent tout autant du dessin que de la photographie.

———

« Au corps à corps narcissique avec le dessin, Catherine Melin semble préférer la présence au monde et le travail de l’art qui fait exister entre l’invisible et le réel ces intermédiaires que sont les images, non pas celles qu’il faut admirer mais celles qui montrent ce qui mérite d’être admiré. »

Monique Larouture, pour le BO / Revue du Bel Ordinaire, 2018